6
MAY

Kanye West chante que pendant que ses potes lui montrent leurs gosses, il leur montre sa nouvelle caisse. Le classique groupe Facebook fait la meme avec le mariage et l’alcool.
Ces dernières semaines, quand mes amis pouponnent en nombre, je ramène de Corée  un gant de toilette patoune de chat.

pawpaw

Rho, cro-meugnon de feu hein, mais revenons à notre sujet.

Après des années de report, c’est la déferlante : cette année, je vais recevoir 9 avis de naissances de mes proches. Trois fois plus que tout le reste de ma vie. Il y a quelques années, ma soeur me disait que dans son groupe d’amis, tout le monde avait mis en route des enfants en l’espace de 2 ans, pouf pouf, comme ça. Cet effet d’horloge biologique m’avait un peu dépassé.

Et puis là, des potes, des connaissances, des amis proches : ils ne se connaissent pas forcément, mais en 2010, ils s’y sont tous mis. Parfois suivant un voeu de longue date, parfois sur un coup de tête ou une découverte surprise.
Et là, je comprends les propos de ma soeur. Quand un couple annonce la grande nouvelle, on en parle entre nous, on y réfléchi tôt ou tard.

“Et toi, tu l’aurais appelé comme ça ?”
“C’est fort de l’apprendre de cette manière et de se lancer…”
“Mais puisque je te dis que perso, j’en voudrais 3 !”
“Moi vivant, jamais il ne sera obligé de faire comme ses parents”
“Heureusement que c’est super mignon, parce que ça super pue quand même”
“Tu penses que je ferais un bon tonton de coeur ? Baby sitter, limite ?”

Et de fil en aiguille, de vannes foireuses en discussions plus sérieuses, on en vient à faire entrer dans son champ des possibles la possibilité d’un enfant. Et on a des “discussions de vieux” comme disent les jeunes. Comme on disait il y a encore quelques mois.
Voilà, c’est ça l’horloge biologique : de la psychologie de groupe niveau 1.

Et pour le moment, cela ne m’affecte pas plus que cela. Pourtant et si je suis contre le mariage, je trouve cela beau, fort et naturel d’avoir des enfants. Mais pas maintenant, pas pour moi. Plus tard, quand on sera prêts. Quand on ne sera plus nous-mêmes des grands gamin – ou alors juste un peu moins.
… Oui, je sais, on peut “rester jeunes et être parents”, je sais, je sais ! Mais malgré le buzz au sens originel du terme, je ne me sens juste pas prêt. J’ai érigé ma vie pour ne jamais vraiment sortir de l’adolescence et je sens qu’il me reste juste ma vie à fixer un peu avant de lancer ce genre de chantier qui demande à être bien fait.

A quel moment on est prêt à être père ? Bah, jamais. On le devient juste quand on se lance“, me confiait un ami, double et heureux papa. Autant pour moi, je me lancerai plus tard : pour le moment, mes besoins de paternité, je me frotte le dos avec.

36 commentaires sur ce post

  1. 01 Le Vengeur Masqué 6.05.2010 à 2:53

    Tant mieux, le poste serait moins souvent mis à jour :-°

  2. 02 steph 6.05.2010 à 6:38

    Héhé, peut être le fait de se dire objectivement qu’on n’est pas prêt est il le début du cheminement mental (-;

  3. 03 toph 6.05.2010 à 6:54

    Prends un iPad.

  4. 04 tom 6.05.2010 à 6:56

    C’est marrant comme tout le monde veut être écolo en ce moment en oubliant de se poser une vraie question : quel est l’intérêt de créer un nouveau pollueur ? La décroissance doit aussi passer par une limite des naissances. Mais non, devenir parent est tellement égoïste…

  5. 05 Guillaume 6.05.2010 à 8:05

    S’il y a bien un truc que j’ai appris, c’est que côté enfants, faut vraiment pas se forcer, et il faut laisser effectivement le moment arriver de lui-même.

    Après, il faut oublier d’espérer devenir un king de Street Fighter IV ;-)

  6. 06 Greg 6.05.2010 à 8:41

    @Tom: c’est un peu naze ce que tu racontes.

  7. 07 AkaiKen 6.05.2010 à 9:08

    Le plus important, c’est le gant-patoune =O les coussinets sont-ils exfoliants ?

  8. 08 fif 6.05.2010 à 9:09

    J’avoue le gant lààààààààà

  9. 09 Le UB Masqué 6.05.2010 à 9:19

    Bon, il est pas faux que voir papa freddy avec son bout de choux, ça nous a pas rajeunit, mais c est po grave, les enfants ça sert aussi à justifier les caprices des papas geeks :)

    (La wii, c est comme une belle paire de seins, c est fait pour les enfants mais c’est papa qui joue avec).

  10. 10 larcenette 6.05.2010 à 9:26

    Quand je vois ma belle soeur avec un bide prêt à exploser ou 3 mini aliens pourraient facilement en sortir, je me dis que la grossesse, ça m’angoisse vraiment (oui, c’est complétement un truc de fille).

    Pour autant, je me rends compte aussi comme toi que mes dernières années de vie ont juste été un recul pour mieux sauter vraiment dans la vie d’adulte. Parce que oui, je commence à en avoir un peu marre de faire comme si j’étais une ado de 17 ans avec un compte en banque d’une femme de 30 (ce qui en soit est quand même un super concept). Et si on passait à autre chose et qu’on arrêtait de flipper hein? (je parle de la vie d’adulte, pas celle de la parentalité, soyons d’accord…)

  11. 11 Valou 6.05.2010 à 9:52

    C’est marrant de voir qu’on a un peu près tous les mêmes préoccupations.

    Je pourrais débattre des heures sur la maternité et vous sortir mille et un arguments pour démonter le fait que c’est “GENIAL” et “NATUREL”!

    Parce que j’ai 35 ans et jamais ressenti le besoin d’être mère à tout prix! Pourtant, j’attends que ça vienne :-( ou pas, ça dépend des moments.

    Et pour ma part, j’adore être une gamine de 17 ans avec un compte en banque d’une femme de 35 ans. Ca me permet de prendre du recul par rapport à un boulot parfois stressant.

    Mais existe-t-il une situation idéale? La conclusion à laquelle je suis arrivée, c’est que j’essaye d’être en accord avec moi-même dans tout ce que je fais et avec ma moitié en ce qui concerne la maternité. Pfffff, pas facile!

  12. 12 Ced 6.05.2010 à 10:32

    @Lâm: T’as surtout peur de te prendre un jour une raclée à Street Fighter par ton futur gamin ;-)

  13. 13 Lufograf 6.05.2010 à 12:44

    C’est marrant, mais moi j’ai du lire le manuel à l’envers… Avec mes deux filles je me retrouve à 35 ans avec un compte en banque de 17 ans !! -_-’

    Mais bon, spa grave on est payé en bisous et en collier de nouilles ! ^^

  14. 14 Sand' 6.05.2010 à 12:49

    Pour commencer, chose très importante … je veux le même gant ! :D

    Ensuite, c’est aussi la période des nouveaux nés dans mon entourage. Une qui a accouchée en janvier et deux qui m’ont annoncé être enceinte depuis. Bon d’accord, cela ne fais que trois mais quand même. Une question sinon, si ça ne te dérange pas d’y répondre, pourquoi es-tu “contre le mariage” ? Je ne peux pas dire que ce soit mon truc non plus, mais je n’ai jamais vraiment compris les gens qui se disent “contre”. A moins que ce ne soit d’une façon de parler …

  15. 15 Francois 6.05.2010 à 13:00

    Avec des enfants tu restes toi mais… avec des enfants et des trucs à leur montrer “Regarde ça: c’est une loutre. Viens, je vais te montrer une vidéo sur youtube. Bientôt on ira en voir en vrai. Ca te plairais ?” (véridique; j’ai fait le coup à mes filles avec des loups). Bon faut aussi leur montrer comment on tient une cuiller et c’est moins passionnant.

    Tu hérites aussi de nouvelles peurs. Aucune envie de faire de la pub pour chez moi, mais ça tombe dedans http://www.journalordinaire.fr/blog/2010/05/01/matin-sans-filles/

    Par contre, il ne faut pas non plus se voiler la face, c’est sur que tu fais des nuits de merde (au moins pendant un temps) et que tu as moins de temps pour des projets persos.

    Après l’age, l’horloge biologique et l’envie c’est très variable d’une personne à l’autre. Il y a ceux qui ont peur que les enfants soient une forme d’emprisonnement et qui veulent avoir fait certaines choses avant. Il y a ceux qui veulent avoir des enfants tôt pour pouvoir faire des choses avec après. Et il y a ceux qui font ça quand ça vient.

    De toute façon, on n’est jamais prêt.

    EDIT: tiens je finis sur la même phrase que ton ami.

  16. 16 supertimai 6.05.2010 à 15:14

    vous avez tout le temps … maintenant qu’on en parle! HAHAHAHA! c’est le début du début cher frère. no fear required! et puis, un jour tu lui feras goûter tes fromages préférés et s’il a bien été briefé par sa ba ngoai il te dira les yeux dans yeux “je te fais vraiment pas licite”. bip. bip. BIP!

  17. 17 chocho 6.05.2010 à 15:32

    Relis Larcenet, Retour à la terre, en lisant ce post, on croirait lire Manu, le héros de la dite BD.

  18. 18 Lâm 6.05.2010 à 15:34

    Je viens de terminer le Combat Ordinaire…

  19. 19 fif 6.05.2010 à 17:29

    “je te fais vraiment pas licite”
    olal super darblé dans la place

  20. 20 Olivo 6.05.2010 à 21:29

    Des bisous mon Laminou

  21. 21 Alex C. 7.05.2010 à 1:05

    @Larcenette : Je fais tout dans le désordre.. J’ai envie d’avoir des enfants depuis plusieurs années… mais ça ne m’empêche pas d’être un adulescent avec un compte en banque d’une femme de 30 ans. (huh?)

    Mais c’est vrai que depuis quelques temps, j’ai arrêté de faire des courses de chaises au boulot et de jouer au ping-pong pendant les réunions. (Par contre, je conserve le kiki sur mon bureau).

  22. 22 roliesa 7.05.2010 à 9:12

    Vive les bébés! Vive le mariage! (pour moi, ça y est, c’est bouclé)

  23. 23 Nadej 7.05.2010 à 12:22

    Bon ben, je fais partie de ceux qui auront eu un bébé en 2010 ! Et t’as raison : qu’est-ce qu’il y en a !
    Maintenant, l’envie d’être parent, c’est comme une grossesse : chacun le vit différemment ! Ca vient, ou pas…
    Mais je te rassure : un enfant rend responsable son géniteur, certes, mais la part d’ado reste quand même bien présente !

  24. 24 TOUFURE 7.05.2010 à 15:33

    “Pourtant et si je suis contre le mariage, je trouve cela beau, fort et naturel d’avoir des enfants.”

    Cette association me navre, comme si le mariage voulait forcément dire enfants. Depuis mon mariage j’ai eu je ne sais plus combien de discussion pour expliquer que “Non, pas tout suite. J’en a pas envie là maintenant.” Bref, faites des enfants seulement si l’envie est là, et pareil pour le mariage, il n’y a rien d’obligatoire, c’est pas un bundle indissociable.

  25. 25 Sparadra 7.05.2010 à 19:50

    Il fut un temps où – malgré la joie de la nouvelle – je ne pouvais réprimer une pointe de jalousie à chaque fois qu’un(e) ami(e) m’annonçait l’arrivée d’un enfant mais finalement, à 30 balais et célibataire, j’ai pris le parti d’être juste contente pour les autres. Au bout du compte, c’est pas plus mal de profiter du temps présent sans attendre quelque chose qui viendra sûrement de toute façon (si si, c’est obligé sinon je fais un procès à Dieu). Le seul truc un peu chiant, c’est que tout à coup les conversations deviennent ‘achement moins diversifiées une fois que les potes ont adopté l’art du pouponnage. C’est là qu’on se rend compte qu’on ne vieillit pas tous à la même vitesse. :-)

    Sinon le gant… punaise, comment il déchire sa race !!! Comment c’est trop classe pour se la péter sous la douche avec du Petit Marseillais !!!

  26. 26 Sparadra 7.05.2010 à 19:50

    Oh et puis j’en profite pour dire que j’aime bien ce blog, sur lequel j’ai débarqué il y a quelques mois. Toujours de jolies photos…

  27. 27 lafilledàcôté. 8.05.2010 à 15:03

    Très bel article.
    Je comprends bien : en ce moment, autour de moi, c’est la tendance mariage.

  28. 28 Daz 10.05.2010 à 8:48

    Ton ami a raison, Lâm, c’est quand le plat est au four que tu te sens prêt à le manger, pas avant.

    Métaphore douteuse. Bref.

    Le principal dans tout cela, c’est quand même de vivre la paternité sans perdre son naturel et se transformer d’un seul coup en papa-poule-qui-ne-vit-que-par-ses-enfants. J’ai vu trop de gens se transformer en rédacs chef de Parents et quasiment renier tout ce qu’ils étaient avant de l’être (parents).

    J’ai bon espoir de pouvoir concilier la vie de trentenaire un peu nerds avec celle de père responsable, et j’aimerais bien tester dans pas longtemps, tiens.

  29. 29 James 10.05.2010 à 8:52

    :]

  30. 30 greg 14.05.2010 à 12:04

    On va dire moins gamins…moins j’suis plus vieux que toi et je me pose les mêmes questions :p

  31. 31 Ceyanne 17.05.2010 à 15:15

    Se demander si on veut faire un gosse, c’est quasi sûr d’arriver à une réponse négative….
    Quand on analyse la liberté, le fric, les activités à disposition d’un trentenaire : y a pas photo, sans gosse c’est beaucoup plus facile!

    Alors pourquoi en faire ?! Béééé… çà se résumé à un mot : envie. Comme un caprice bien égoïste en effet ^_^

    Enfin, un mec n’est JAMAIS prêt à dire “allez hop! on y va on se lance cherie”. Donc t’es normal :p

  32. 32 Pierre 17.05.2010 à 19:26

    Huhu^^ Je découvre cet article que maintenant, sinon je t’en aurais touché 2 mots ce week-end.
    Le truc “d’être prêt” ou “ça change la vie” est un peu surfait, finalement.

    Ca changera des choses seulement si tu veux que ça change. Y’a des gens qui adaptent leur style de vie à celle de leur bébé et d’autres, (dont je fait parti, sans revendiquer que ce soit la meilleure voie) qui font en sorte que le bébé s’adapte à leur style de vie.

    Un bébé s’est juste une personne de plus à aimer… ça n’empêche pas de jouer des heures à SF et d’enchainer 5 jours de Nuits Sonores.

  33. 33 Francois 18.05.2010 à 6:24

    @Pierre “ça n’empêche pas de jouer des heures à SF” un bébé oui, un enfant déjà un peu plus. ;-)

  34. 34 So2 & co 18.05.2010 à 12:53

    Rhooo, il est trop chouette ce gant!
    D’ailleurs, ça pourrait faire un chouette cadeau de naissance !!! ;o))

    Concernant les enfants, la déferlante arrive vite et se propage comme une épidémie: on observe, on en parle, on s’interroge et un jour, on s’aperçoit qu’on est prêt sans aucun signe avant-coureur!
    Une belle aventure …

  35. 35 kojji 24.05.2010 à 0:15

    bjr

    un espoir d’acheter ce gant de toilette patte de chat sur le net ?

  36. 36 Hub 26.06.2010 à 21:05

    Je découvre ce post alors que le ventre de ma douce prends des formes un peu plus tous les jours… Et j’aime ça alors que ça avait tendance à me faire peur… Time makes you change ! prends ton temps, la seule pression à laquelle il faut ceder c’est la tienne.

» show all «

Laisser un commentaire