2
MAY

On me dit souvent que j’ai le regard perdu ailleurs, l’esprit aussi. Il est vrai que l’attention et la concentration ne sont pas mes Pokemons de base: Je m’échappe, me perds, m’oublie constamment. J’ignore comment cela arrive, mais cela arrive tout le temps. Entre une narcolepsie de l’attention et un rêveur éveillé.

Penser à autre chose, des souvenirs insignifiants, des raisonnements farfelus, fantasmer sur un futur partant d’une contrainte, mongoliser sur rien. Mais c’est important. C’est souvent dans ces moments que je saisis soudain une facette de moi : comment je réagis, comment je (me) suis construit, pourquoi j’ai géré telle chose de telle manière il y a x temps. C’est étrange car cela ne vient souvent de rien. Comme si un rêve débouchait sur une leçon ou une morale claire.
C’est dingue, le nombre de choses que j’ai apprises sur moi en me perdant dans ces pensées.

Si un jour nous passons du temps ensemble et que vous me voyez soudain distrait, ailleurs, ne soyez pas vexé: sans m’en rendre compte, je fais un point sur ma vie – et évolue. Comme un Pokemon.

21 commentaires sur ce post

  1. 01 Clément B. 2.05.2011 à 1:07

    Tu as essayé les Super Bonbon ?

  2. 02 2.05.2011 à 3:46

    Et malheureusement tout ce qui nous entoure contribue a reduire ces moments de vide apparent, reduisant d’autant ces reves, et ces projections qui nous permettent d’avancer.
    Je me souviens avoir lu un article il y a longtemps, dont le titre est rester synonyme de mon syndrome d’hyperconnexion “Internet killed my dreams”
    Et resultat, depuis que je suis ici, je n’ai pas de broadband a la maison, mais une simple cle 3G ^_^ (le truc impensable pour moi il y a 2 ans)
    (mais bon, je compense en emmenant mon iphone sous la couette donc…)

  3. 03 thibaud 2.05.2011 à 7:16

    what a day for a daydream…

  4. 04 Boubou 2.05.2011 à 7:35

    Je me demande si tout ça n’est pas également lié à la procrastination… art dans lequel je suis passé expert mais qui me permet de réfléchir sur ma vie et mes expériences…

  5. 05 dores 2.05.2011 à 7:53

    Et ben moi, j’ai pris enfin conscience qu’il fallait que ça m’arrive, à 34ans c’est un bon point ou pas. Faire le point en laissant place à mon imaginaire….

  6. 06 Polo 2.05.2011 à 7:58

    Tu viens d’éclairer ma journée… je suis un pokemon aussi…
    J’ai cru que tu parlais à la place de mes pensées…

  7. 07 shugga 2.05.2011 à 8:46

    Je vais essayer de passer une seule journée sans lire ou entendre “Pokémon”.
    MonsieurLam est entrain d’évoluer.
    MonsieurLam devient MistermegaLam.

  8. 08 nicodeux 2.05.2011 à 8:56

    Ayant la même tendance comportementale, je comprends très bien. J’ai aussi eu mon lot de “tu ne m’écoutes pas”, “tu ne t’intéresses pas à ce que je te dis”.
    Si tu aimes bien réfléchir sur toi-même, je me permets d’attirer ton attention sur l’indicateur de Myers-Briggs ( http://en.wikipedia.org/wiki/Myers_Briggs_Type_Indicator ). C’est un très bon outil pour comprendre comment nous prenons individuellement nos décisions et comment nous réagissons aux autres. J’insiste sur le fait que c’est un outil de compréhension de soi et non pas un outil de classification psychologique.

  9. 09 James 2.05.2011 à 9:33

    Vis ma vie de myope quand il oublie ses lentilles. Plus sérieusement, je me surprends parfois à corriger mon attention en focusant un des deux yeux de l’autre. Tout en pensant “Se rend-il compte que je suis en train de faire ça là?” :/

  10. 10 Remi 2.05.2011 à 9:47

    Je me reconnais tellement dans ce que tu viens d’écrire…

  11. 11 supertimai 2.05.2011 à 10:06

    c’est bien d’apprendre sur soi. c’est bien aussi de trouver un juste milieu, entre la conscience que l’on a de soi lorsque l’on rêve et la conscience que l’on garde de l’autre, lorsque parfois il n’arrive plus à nous trouver. <3

  12. 12 fif 2.05.2011 à 11:30

    HIHI je fais pareil avec les sourcils

  13. 13 Eleonore Bridge 2.05.2011 à 11:31

    Comme ça me parle ce que tu écris…

  14. 14 greg 2.05.2011 à 12:58

    REVELATION : je suis un Pokemon putain !!!

  15. 15 Co' 2.05.2011 à 19:19

    Moi aussi je suis un Pokemon !!

  16. 16 Marie 3.05.2011 à 1:48

    Me semble que les psys appellent ça élaborer. Dedans il y a labeur mais c’est un labeur qui te sauve des heures de shrink ! J’ai cessé d’expliquer aux gens pourquoi j’ai tout le temps ce regard perdu, autant les laisser jouer à vouloir savoir à quoi je pense.
    Tu évolues, comme un homme en fait…;)

  17. 17 E 3.05.2011 à 12:46

    T’imagines pas mon bonheur ici en Hongrie, vu que je ne comprends rien aux conversations des gens qui m’entourent j’ai tout le loisir pour m’échapper loooin tres loiin…

  18. 18 sheeshee 3.05.2011 à 15:32

    +1 Nicodeux
    Apparemement les “nuageux” sont nombreux. Par contre moi je n’arrive pas à tirer un réel avantage de ces moments, j’en toujours une belle conclusion sur moi-même mais je l’oublie toujours :-/

  19. 19 Vince 3.05.2011 à 21:57

    Lam, rien à voir avec ton post mais ton lien vers wearedivide mène maintenant vers un site de fringue japonais…

  20. 20 Guillaume 4.05.2011 à 23:27

    Ah ouais? Super intéressant !…

  21. 21 Jlnk 5.05.2011 à 4:47

    C’est un probleme de focus, ou de depth of field… Le regard se fixe sur un point intangible, situe nul part, entre deux profondeurs de champs. On s apercoit soudain que l on avait les yeux portes sur du vide, regarder sans voir.
    Pour ma part, ces instants arrivent sans prevenir, declenches par un mot, la vue d un objet. Labyrinthe de mes pensees, pas toujours constructives, mais tellement ennivrantes.

    Je me reconnais un peu dans ce texte, et je vois que je ne suis plus seul.
    APA ? Association de Penseurs anonymes…

» show all «

Laisser un commentaire