18
JUL

Ce soir, j’ai esquivé des soirées.

“Hey, tu sors ce soir ?”

“- J’aimerais bien, mais je dois absolument terminer ce projet.”

La vérité, mais pas toute la vérité.

Je bosse sur un gros projet, en ce moment. Il me prend mon temps, mon attention, mon énergie et j’aime ça. Pour le projet lui-même bien sur, mais aussi parce qu’il me sert de couverture : je peux rentrer chez moi, rester seul.

Depuis que je suis célibataire, je me suis promis de retrouver un physique, mais aussi une vie sociale. Et pourtant. Et pourtant, je ne me sens pas d’attaque de bouger, de butiner, de prendre des verres et de rencontrer des gens. Je fuis. Par contre, faire du rameur, jouer à Street, ah là, aucun problème.

Le Confort, quelle Lâcheté. Et inversement.

15 commentaires sur ce post

  1. 01 Laure 18.07.2012 à 2:08

    Tout pareil.
    Cette aprèm’ j’ai quand même essayé le yogging avec un copain, ça m’a fait sortir une heure.

    J’ai découvert ton blog par le billet rupture, le lendemain de la mienne. Depuis je viens régulièrement vérifier comment ça va par chez toi. Et quand ça va mieux, ça me motive un peu de mon côté.

    Go on guy !

  2. 02 18.07.2012 à 2:21

    Profite de ce moment de calme ca ne va surement pas durer :-)

  3. 03 Lâm 18.07.2012 à 3:26

    Laure : hi five !

    Gé : si ça va durer. Recules, maintenant. Doucement, voilà :)

  4. 04 Marion 18.07.2012 à 9:51

    Eternal Sunshine est pas le meilleur film à voir pendant ce genre de période en plus… La séance était cool cependant.
    L’envie finira par revenir ! En attendant autant être productif donc t’as bien raison de bosser. Et de ramer. Et de jouer à Street, aussi.

  5. 05 timai 18.07.2012 à 10:07

    <3

  6. 06 Hadda 18.07.2012 à 10:34

    tu prends soin de toi c’est une bonne chose, parfois une petite fuite de l’échange sociale ça fait du bien

  7. 07 kinou 18.07.2012 à 12:22

    bah étape nécessaire il me semble… prends ton temps va.

  8. 08 Kalihar 18.07.2012 à 14:21

    http://9gag.com/gag/4740472

  9. 09 Fanny L. 18.07.2012 à 20:18

    Presque pareil que Laure.
    C’est fou comme ce blog me fais du bien!
    Merci!!!

  10. 10 Kris 19.07.2012 à 1:47

    Au final faire les choses comme on le sent y a pas mieux pour être en phase avec soi-même, ne pas se forcer ça élimine les contrariétés et ça, ça allège.

  11. 11 Olivo 19.07.2012 à 10:23

    Je passe te prendre samedi soir!

  12. 12 Daz 19.07.2012 à 10:59

    ‘tchulé !

    #hugs

  13. 13 Aube 19.07.2012 à 20:07

    “on a que le bien qu’on s’fait” qu’on dit chez nous… :)

  14. 14 Étienne 23.07.2012 à 5:33

    C’est plutôt bien de prendre du toi à toi pour toi en fait, profites-en pour faire des trucs que tu ne pourrait/voudrait pas faire avec quelqu’un ou que tu te retiendrais de faire avec l’autre pour ne pas créer d’inconfort/malaise/peur/etc.

    Amuses-toi, Lâm!

  15. 15 Pierre 6.08.2012 à 0:54

    Bonsoir,

    Après avoir consulté tous les commentaires des billets relatifs à cette douloureuse épreuve que l’auteur traverse en ce moment, je ne peux que constater que ce blog est devenu un début de remède efficace pour tous ceux qui vivent la même chose ( moi inclus ) !

    Alors d’abord merci Lâm. Merci d’avoir partagé tout cela avec nous, de manière à la fois si franche, si belle, et si honnête que quantité de lecteurs se reconnaissent dans cette douloureuse expérience. Je me doute que pour toi cela émanait plus du besoin de parler, de laisser la douleur sortir au travers des mots, mais j’ai l’impression que tu as rendu un grand service à nombre de tes lecteurs sans le vouloir, en mettant des mots sur l’innommable.

    J’espère que la douleur, même si elle toujours présente, est moins vivace et moins présente dans ton esprit. Pour moi, le périple commence, j’espère voir de l’espoir dans tes futurs billets. Je te souhaite de guérir vite, les blessures sentimentales sont toujours les plus difficiles à guérir.

    Très beau boulot au fait. Pour tout.

» show all «

Laisser un commentaire