21
DEC

Rien à voir avec la fin du monde, mais une envie de vous parler des chagrins de fin de relation – et surtout, de la méthode pour les traverser – et enfin de renouveler.

Ces derniers mois, j’ai beaucoup écouté, peu parlé, mais travaillé ma propre technique, entre pragmatisme, auto-dérision et exploitation des autres (si, si) : Il faut se mettre des oeillères et regarder bien droit devant – il faut relativiser.

Aaaw… Dawson

Vous me direz, “facile de sortir un truc aussi bateau, mais moi c’est pas pareil parce bah avec mon ex on av… bouhouhouh” etc.
Bah non, ce n’est pas facile. Bah si, c’est pareil. C’est même le coeur de ma technique : N’oubliez jamais que vous êtes uniques, comme tout le monde.

Mise en place de la théorie de la relativitétisation.

…………………………

LA MUSIQUE (DES AUTRES)

Il faut tout d’abord écouter beaucoup de musique. Triste. Triste et célèbre. Des hymnes de la chouine. Parce que de base, vous êtes un autiste depuis 3 semaines, qui s’enferme sous son casque audio en se balançant en position foetale.

Ce qui est génial avec les chansons (d’amour) tristes déjà, c’est qu’elles sont belles. Tout comme il est plus aisé de critiquer que de créer, il est easy de faire chouiner.
La vraie puissance de la chanson triste ensuite, c’est qu’elle parle à tout le monde : toi aussi, tu as regardé l’horizon, le vent dans le dos ? Toi aussi, tu as encore son parfum jusque dans les os ? Toi aussi, baby forever ? Le mécanisme d’identification fonctionne à fond, la chanson triste permet donc de se sentir moins seul et d’accrocher à un morceau une période sa vie, tel le linge mouillé sur un étendoir de mélodies. Et c’est là qu’entre en jeu le second effet Kiss Kool : on se sent ridicule.

A force de se dire que cette chanson, c’est vraiment trop complètement ta vie, tu en viens à te demander si elle parle à d’autres personnes. Et fucking Oui. Des millions de disques vendus, des larmes intergénérationnels depuis des décennies, des milliers coms’ qui pourraient être les tiens sur Youtube. Tu réalises (enfin) que ton chagrin d’amour est peu ou prou semblable à celui de tout le monde. Chose qui se révèle d’abord vexante (je suis unique), mais rapidement rassurante (comme tout le monde) : bienvenue dans la foule sentimentale.

Tenez, moi ça m’a pris juste deux titres, beaucoup d’écoutes et ça, c’est super :

Stevie Wonder – “Lately” (1981)
Pour la partie “PUTAIN JE LE SAVAIS JE L’AVAIS SENTI MAIS J’AI RIEN DIT” de mon chagrin

Léo Ferré – “Avec le Temps” (1969)
Pour la partie “Calme-toi, ça va passer” (x1000) de mon deuil sentimental

Et en titre bonus :

M83 : “Lower Your Eyelids To Die With The Sun” parce qu’il faut toujours une musique complètement too much pour accompagner ses larmes, comme le meilleur pote qui pose ta tête sur son épaule et te dit “c’est bon, tu peux pleurer, ça fait du bien“.
Avec ce morceau d’M83, on à l’impression qu’à la première larmichette qui pointe, on voit une immense vague s’écrase sur un rocher, créant des éclaboussures au ralenti, alors que le Soleil perce soudain les nuages, tombant sur ton corps prostré – mais les bras grands ouverts. Oui, les pleurs overkill, c’est pas mal, c’est un moment où il ne faut pas être pudique. Cette chanson est encore plus efficace qu’un hammam, pour t’ouvrir en grand les pores de la chiale.

…………………………

LE MALHEUR (DES AUTRES)

La musique posée, il faut continuer de relativiser. Et pour cela j’ai une technique infaillible : se repaître du malheur des autres. Bon, l’expression est un peu extrême, mais il ne faut pas non plus se cacher.

Le meilleur moyen de relativiser ses malheurs, c’est de découvrir ceux des autres : Ils sont souvent bien pires. Du coup, on se sent un peu ridicule et précieuse, avec notre petite chagrin à nous. Donc on relativise donc on oublie plus vite donc en plus, notre tristesse se retrouve presque par excuse transformée en énergie empathique pour ces autres, qui souffrent aussi.

First person problems

J’ai été trompé et marqué dans ma chair (on ne va pas revenir dessus, sinon cherchez sur Google : j’ai un blog) mais récemment, j’ai aussi vu des copines accoucher ou élever leur bébé seules, un ami également trompé et encore profondément ébranlé, un de ces fameux couples d’amis “Tom & Jerry” (ils sont tellement toujours ensemble qu’on les appelle par leur deux prénoms systématiquement) se séparer, les breaks à répétition, la stérilité pour de bon… J’ai aussi vu autour de moi la Maladie et la Mort, ces derniers temps.

Je ne me réjouis évidemment pas de ces malheurs, mais inconsciemment et puissamment, je puise en eux les rames pour avancer, presque honteux de me souvenir pourquoi je suis dévasté.

…………………………

L’AUTRE

Enfin : Tombez amoureux.

Cela vient de m’arriver. Je me sens merveilleusement bien et donc merveilleusement ridicule, en repensant aux proportions de mon chagrin d’amour, qui aura débuté presque un an jour pour jour.

Deuil done.

46 commentaires sur ce post

  1. 01 Romain 21.12.2012 à 4:45

    Oh !
    La bonne nouvelle qui vient réveiller le billet !

    Mazeltov !

  2. 02 marchange 21.12.2012 à 4:46

    Je me suis fait larguer aujourd’hui 0_0

  3. 03 ptit bambou 21.12.2012 à 5:12

    Musique : C’est vrai que, quelque soit l’épreuve à surmonter, on trouve toujours une mélodie, des paroles, un morceau qui va nous rattacher à un instant précis de notre vie, le graver à jamais dans notre mémoire. Pour surmonter ma rupture, j’ai eu l’instinct aussi d’écouter de la musique, mais contrairement à toi, de lorgner sur la pop catchy à souhait de Sara Bareilles. Des chansons qui tournent en boucle, à tel point que je pourrais passer pour une monomaniaque en regardant mes stats lastfm.

    Malheur : un mot, Schadenfreude : (à tes souhaits).
    Je paraphrase : “Du vieil allemand pour dire que t’es plus dans la merde que moi et ça me fait du bien”. Ils résument ça très bien dans Avenue Q, comédie musicale au succès international, qui a même plutôt bien marché en France. Et rien que pour avoir appris ce mot, je suis contente de l’avoir vue.
    Je marche pas mal au “t’as vécu bien pire avant” plutôt que “les autres ont bien plus de raisons de se plaindre que toi”. Ca mélangé à une imagination vivace qui me fait envisager tout et n’importe quoi, au point de me contenter de tout ce que je vis, ruptures comprises. Au final, tout ce que je vis est moins pire que tous les crimes contre l’Humanité réunis.

    Quant au dernier point, il est “tricky” : y a toujours le risque de s’investir trop tôt dans autre chose alors qu’on a vraiment pas fini le deuil de la précédente relation. On peut croire que passer à autre chose dans ce cas peut faire le plus grand bien, pour prendre de l’élan et enfin avancer, encore faut-il pouvoir réellement retomber sur ses pattes. Je me suis bien ramassée la gueule à ce stade la, donc penser à tomber amoureux(se pour mon cas), c’est pas pour tout de suite. J’ai plus eu l’impression de combler un vide laissé par l’ex que vraiment avoir été poussée à profiter pleinement d’une nouvelle histoire.

    T’en as bien de la chance : réussir à surmonter un deuil, c’est pas donné à tout le monde. Je te souhaite bien du bonheur, qui dure longtemps surtout.
    Tu mériterais presque une médaille, une pastille type “achievement unlocked : I’m over it”

    (J’aurais passé un quart d’heure à écrire, lire, relire, effacer, et hésiter avant d’enfin cliquer sur le petit “bip”. Timidité quand tu nous tiens, je me dévoile vachement quand même)

  4. 04 Théo 21.12.2012 à 5:14

    Je suis content que ce chagrin soit fini pour toi. Il me rappelle le mien. Ce n’est pas facile, au début on ne voit pas comment l’avenir sera, on a dû mal à voir un avenir sans l’amour que l’on avait. Et quand on fait notre deuil, on se dit que ce n’était pas si difficile que ça.
    J’ai fait 6 mois de dépression et au final il m’aura fallu 1 an pour en avoir fini avec ce chagrin.
    Il y a pas longtemps j’ai vu une photo de cette fille qui était mon premier grand amour (la seule petite amie que j’ai eu), elle avait tellement changé. Je me suis alors rendu compte que tout ceci était vraiment du passé, loin derrière moi.
    Cela fait 4 ans, maintenant, que tout ceci m’est arrivé. Je n’ai pas encore retrouvé l’amour, ni une petite amie.
    J’ai encore beaucoup de mal à me dire que je retomberais amoureux. Et quand viendra ce moment, je me dirais une fois de plus que ce n’était pas si difficile que ça. Je suis curieux de voir comment j’arriverais à gérer une prochaine relation (et une prochaine rupture mais j’espère que ça n’arrivera pas).
    En tout cas, c’est vraiment bien que tu es réussi à faire ton deuil et à retomber amoureux. Je suis heureux pour toi.

  5. 05 solisiter 21.12.2012 à 7:21

    Comme quoi il faut bien le répéter, surtout aujourd’hui, le 21/12/12 c’est la fin d’UN monde et surtout le début d’un NOUVEAU !

    Alors bienvenu dans ton/notre nouveau monde du coeur :)

  6. 06 FibreTigre 21.12.2012 à 7:52

    Un an de chagrin d’amour !

    En comparaison, j’ai l’impression de ne jamais avoir vraiment aimé.

  7. 07 21.12.2012 à 7:56

    Bon, je retire mon offre de bombasse blonde :-)

  8. 08 Truc-Anh 21.12.2012 à 8:32

    YOOOO!!! Le morceau de M83 est enoOOrme!

  9. 09 Zabzab 21.12.2012 à 9:42

    Le bonheur des autres fait aussi du bien :-)
    A+

  10. 10 Baptiste From High School 21.12.2012 à 9:58

    Etonnant que tu n’aies pas mentionné cet hymne au chagrin d’amour :

    http://dai.ly/Znp06U

    Arg ! Putain ! je me suis auto-rickrollé… Je l’ai dans la tête maintenant !!

  11. 11 Jp 21.12.2012 à 10:15

    Mouais…

  12. 12 blupinou 21.12.2012 à 10:42

    Étonnant comme la musique a ce pouvoir sur nous: Tristesse, mélancolie, réconfort, larmes, plénitude…
    Quand ces mélodies nous transportent au plus profond de nous, pour nous dévaster ou nous reconstruire… Bip!

    En ce jour “particulier”, bienvenue, welcome dans ce joli nouveau monde Lam.

  13. 13 vinsh 21.12.2012 à 11:13

    Oh, bien ! :)

  14. 14 thesandrab 21.12.2012 à 11:42

    j’ai parcouru exactement la même chose il y a 15 ans (musiques, chansons, malheur des autres), comme surement 542 784 432 humains avant moi .C’est bon d’être un humain, non ?
    (c’est moi qui l’avait quitté…)

  15. 15 Ulrich 21.12.2012 à 12:15

    C’était donc ça la fin du monde ! ;-)

  16. 16 shae 21.12.2012 à 12:54

    un bon candidat prône à chialerie http://www.youtube.com/watch?v=aCubnzzgQAQ

  17. 17 Fujee 21.12.2012 à 12:57

    Je me souviens de ton article sur la fin de ta relation. Il tombait à une période trouble de mon couple, il m’avait fait flipper sur l’avenir du mien, je l’avais montré à ma copine, qui m’avait rassuré.
    Le poste d’aujourd’hui est encore plus ajusté au contexte: ça fait 4 mois qu’elle m’a quitté. Et c’est vraiment, vraiment pas la période la plus agréable de mon existence. Je me rend compte que j’ai pas fait 1/10ème de ton chemin en terme de deuil et de reconstruction.
    T’as beaucoup de chance d’être retombé amoureux aussi vite, ça me parait encore inconcevable.
    Sur ce, je vais écouter shine on you crazy diamond.

  18. 18 Gabyu 21.12.2012 à 12:59

    Trop tard, j’allais te proposer cette playlist “indie qui fait chialer” avec du Belle et Sebastian dedans:
    http://open.spotify.com/user/oliviertesquet/playlist/11aMMmFYXpI1UIZd3LEKmJ

    La derniere astuce est clairement la plus efficace.

  19. 19 Anaelle 21.12.2012 à 14:01

    1an? C’est long merde.
    Moi j’ai toujours cherché à vite remplacer la personne avec qui l’histoire venait de se finir. Sans me laisser le temps d’être seule, de digérer. Je suis célibataire depuis bientôt 6 mois et pour une fois je me laisse le temps. Ça m’est arrive de venir lire tes articles pour me réconforter lors d’un récent “nervous breakdown”. Il y a pire que être perdue dans sa vie.. Il y a les gros chagrins d’amour..

  20. 20 Canino 21.12.2012 à 14:14

    Là comme ça j’ai trois morceaux émo/haagen daaz qui me viennent (et qui m’ont tenu la jambe assez longtemps). Pour brailler, pleurer, se blâmer et blâmer l’autre :

    http://www.youtube.com/watch?v=6XMyHym9vGs

    http://www.youtube.com/watch?v=Zxvsq-IluaA

    http://www.youtube.com/watch?v=rYEDA3JcQqw

  21. 21 Laurette 21.12.2012 à 14:32

    Rien à voir, mais la fille du meme “First World Problem”, j’ai toujours trouvé que ta soeur lui ressemblait.

    La boucle est donc bouclée en ce qui me concerne.

  22. 22 Lâm 21.12.2012 à 17:48

    Vos commentaires sont… Toujours aussi forts.

  23. 23 G 21.12.2012 à 18:55

    Pédé, va! J’ai fait le deuil depuis des lustres, mais ça fait plus de deux ans que j’attends de tomber amoureux.
    Bordel.
    :o)

  24. 24 G 21.12.2012 à 18:57

    c’est valable pour d’autres?

  25. 25 _rem 21.12.2012 à 20:52

    Content de savoir que tu aimes à nouveau.

  26. 26 Guillaume 21.12.2012 à 22:03

    Merci de décrire et d’écrire si bien ce que beaucoup d’entres nous vivent, ou ont vécu…
    Tristesse, mélancolie, souvenirs…. Putain comme j’aimerai que le temps passe vite…

  27. 27 Olivo 22.12.2012 à 0:48

    Yalaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!

    Festival de cuillères en tout genre!!!!!!!!

  28. 28 PoMM3 22.12.2012 à 9:12

    Toutes des salopes ! Groumph… Je vais me renfermer dans ma chambre.

  29. 29 Oz 24.12.2012 à 10:35

    Quand tu attends depuis des années que le 3e point t’arrive, ça fait mal au cul.

    Lucky you.

  30. 30 Le_UB_Masqué 24.12.2012 à 12:08

    Gratz ! et c est qui l’heureuse gagnante ?

  31. 31 John 24.12.2012 à 19:37

    Il faut mettre un bon coup de frydance pour faire apparaitre les fossettes au coin des lèvres et les auréoles sous les bras !

  32. 32 eldane 26.12.2012 à 22:53

    :)

  33. 33 Murielle 28.12.2012 à 11:27

    Quelle bonne nouvelle, tu es à nouveau amoureux….
    J’en suis très heureuse pour toi, bises

  34. 34 Maxime 28.12.2012 à 12:08

    “On lâche rien”.

  35. 35 dores 28.12.2012 à 16:01

    Je suis content pour toi. Un an c’est long et tellement peu, finalement. Dans tous les cas, j’aime bien ta méthode, elle m’a fait beaucoup rire et en même temps j’ai l’impression de me reconnaitre, au moins dans la partie musicale..

    J’ai souvent utiliser la musique comme vecteur de mes émotions. La musique, qu’elle soit speed/triste/qui donne envie de bouger/reggae rythme ma vie au grés de mes humeurs. J’espère ne pas trop chialer quand même parce qu’en ce moment c’est plutôt musique d’amouuuurrrrr tristeuuuuh. Mais c’est pas grave ça passera.
    Quant à la méthode de relativisation (putain c’est aussi dur de l’écrire que de le dire), faut que je m’y mette pour sortir la tête de l’eau. J’ai beaucoup de mal pendant les fêtes. Des moments, des émotions remontent à la surface et je dois dire que cette période serait plutôt propice à hiberner seul dans mon appart que de me dire qu’il y a pire ailleurs.
    Finalement, la denière action sera d’actualité quand je pourrais enfin la regarder et ne plus avoir la machoire qui se serre et que ma tête ne sera plus pleine de regret. Aujourd’hui, j’en suis pas là, loin même.

    Etant toujours dedans, j’espère à mon tour placer la petite phrase de la fin, “Deuil done”, comme une case que l’on coche avec fierté dans ta wishing list qui fera de toi un autre homme, meilleur que celui d’avant.

    Dans tous les cas, je te souhaite une bonne fin d’année et un bon début de nouvelle. D’ailleurs, elle semble être bien partie pour toi.

  36. 36 Anna 1.01.2013 à 23:23

    “Add a soundtrack [aussi triste soit-elle] to your life and perfect it.”

    Encore et toujours Nujabes.

  37. 37 Mag 2.01.2013 à 12:04

    Aaaaaaanh c’est génial, un mec qui s’exprime sur la rupture ! ( pas l’habitude c’est tout :) )
    1 an, pour t’en remettre, je peux aussi te dire que tu as “de la chance”. J’ai mis des années à passer à autre chose, mais je pense que ca devait m’arranger…
    La chanson d’amour triste je ne suis pas pour. Car après elle te marque à vie. Si tu es assez mûr pour faire la part des choses après, go on, mais moi PAS :)
    Mais ça fait du bien de lire ces commentaires aussi! Je me sens ridicule ducoup avec mon chagrin de premier amour à deux balles.
    Je relativise aussi beaucoup en me comparant aux autres . Mais une amie n’aime pas la hiérarchie des peines. Chaque peine a sa valeur. Du coup parfois je me dis que ” merde, si, j’ai le droit de pleurer parce que je me suis cassé un ongle”.
    Mais nan ça ne marche pas longtemps. Mais on a le droit de se plaindre, c’est tout.
    Bref, merci pour cet article qui donne le sourire curieusement !

  38. 38 kinou 2.01.2013 à 19:46

    C’est bien dit, je comprends et partage ton concept. Et bien vive l’amour, c’est super pour toi dis donc… carpe diem !

  39. 39 Peggy 3.01.2013 à 17:43

    [Like]

  40. 40 Nox 4.01.2013 à 16:33

    Juste happy de lire ça ….

  41. 41 Making Blue – Superbytimai 11.01.2013 à 7:01

    [...] ici un exercice très spécifique… je sais pas comment le dire autrement : Lâm est bleu (et amoureux… hahaha). et comme je le dis dans la vidéo, pas n’importe quel bleu. je m’y suis [...]

  42. 42 cALi 11.01.2013 à 18:35

    Comme quoi c’est la même pour tout le monde en fait

    http://wheresbrian.canalblog.com/archives/2011/05/05/21060364.html

  43. 43 marianne b. 14.01.2013 à 19:03

    HaPpY hAppY you !

    Et maintenant : du grand bonheur majoritairement !

  44. 44 Troy 28.01.2013 à 18:50

    Cool pour toi Lâm . Personnellement , je viens d’aprendre que mon ex , qui a toujours été à voile et à vapeur , avait des vues sur une nana ( c’est d’actualité en plus ;-) ) . ça fait 7-8 mois qu’on est “separé” ( on se voit tout le temps , week end à la mer et tout le toutim ) , mais je ne digère pas .

    Mais bizzarement , le fait que ce soit pour une fille , me rassure un petit peu . Je ne peux pas rivaliser .

  45. 45 Maïvène 17.04.2013 à 13:21

    Hier un ami m’envoi un long message pour m’expliquer un malheur, il ne sait pas le bonheur/soulagement qu’il m’a procuré. Après 3 semaines à broyer du noir, j’ai remarqué le bonheur de retrouver le soleil sur Paris. #BeHappy

  46. 46 Petit guide de survie post-rupture - Miss Blemish 21.02.2014 à 1:22

    [...] Fin de relation, méthode par la relativisation par Monsieur Lâm [...]

» show all «

Laisser un commentaire