3
NOV

Aujourd’hui est le dernier jour de l’ESWC 2013, la grosse compétition de jeux vidéo(s*) à laquelle je participe en tant qu’animateur / commentateur depuis 10 ans maintenant.

Une grosse passion pour l’Esport, qui ne cesse de grandir, tout en restant assez obscure pour beaucoup de monde. Regardez DotA 2, par exemple. Je vais commenter les finales cet après-midi à 15h00 et je sais déjà que le jargon employé pourrait gérer des heures de Kamoulox à tout ceux qui ne connaissent pas (bien) ce grand jeu, aussi fou que complexe.

L’approche ici consiste à se lâcher totalement et emmener le spectateur avec de l’extra verbal : ton, humour, rythme etc. sans essayer de tout expliquer ou défricher de manière systématique. La curiosité des gens est à mon sens plus aiguisée un enjeu et des émotions que par une approche 100% pédagogique.

Cet après-midi, si vous me regardez streamer DotA donc, vous ne comprendrez pas tout mais vous vous amuserez certainement (à ne pas tout comprendre).

Hop, le lien vers le stream de l’ESWC :

LIVE ESWC Main Stage (Français) by ESWC

…………………………

En parallèle et Vendredi dernier, je suis passé dans l’émission “C à vous“, pour justement parler jeux vidéo et Esport. Dans une émission très grand public et axé parents, on sait que l’on arrive immédiatement en terrain non conquis, entre ceux qui méprisent, ceux qui ont peur et ceux qui ne connaissent la chose.

Comme prévu, la question a surtout été de savoir si les jeux vidéo n’allait pas abrutir les enfants sans le meilleur des cas, les blesser mentalement dans le pire.

A une époque, je me serai emporté, livré moult contre-exemples et études, fustigé la la confusion entre crainte et ignorance. J’aurai trollé sec, en suivant consciencieusement le Guide d’Autodéfense du Jeu Vidéo que j’avais établi pour le Journal du Geek.

Mais aller au front de manière frontale n’est satisfaisant qu’individuellement. Le débat lui-même n’avance pas et chaque partie reste souvent sur ses positions, renforcées par celles d’en face. Du coup, j’ai décidé d’y aller doucement, de rester positif, dans le bon compromis, la métaphore douce.

Ca dure 2 minutes et c’est ici à partir de 4mn 40s :

…………………………

Je garde bien en tête que ce genre d’intervention reste rapide, que le message est passé de manière assez légère et très partielle, mais c’est déjà cela.

En attendant et dès 15h00 sur le stream ESWC, C’EST SMOKE GANK JUNGLE SUR LE CARRY POUR CLAIM LA T1 TOP, SPLIT PUSH ET GO ROSH’ !!1!

(* bisous Netsabes)

11 commentaires sur ce post

  1. 01 jp 3.11.2013 à 14:41

    J’ai apprécié l’intervention, la vulgarisation du terme geek en tant que passionné.
    Par contre j’ai bien moins aimé le regard du chroniqueur qui t’avait invité, aucun regard (on te voit d’ailleurs plusieurs fois essayer de retrouver son regard), les bras croisés, l’air hautain.
    Le chemin est encore long, dans les médias classiques, pour l’eSport…
    Le dessert était il aussi bon que beau?

  2. 02 Fafou 3.11.2013 à 14:49

    Je rejoint jp sur une seule question, et de fond : le dessert, il était super bon ?

  3. 03 Lâm 3.11.2013 à 22:53

    Le dessert était délicieux, MAIS j’ai eu peur d’en manger trop et d’avoir un sourire chocolat au moment de prendre la parole T.T

  4. 04 Antoine 4.11.2013 à 11:37

    Il reste toujours cette dose de mépris envers le jeu vidéo. Même en 2013. “oh oh oh le jeu vidéo, oui, mais pas pour mes enfants”. C’est un peu attérant

  5. 05 petit Louis 4.11.2013 à 12:09

    tu a choisi la bonne emission, je t’ai vu en direct live, c’était amusant.
    mais on ne regarde guère plus que la 5, en fait.
    ta réponse a satisfaite mes gamers qui était devant aussi, par hasard (l’heure du repas).
    mais moi la seule question qui m’importe vraiment c’est cette tuerie de dessert ? comment il était ;.)

  6. 06 matyeu 5.11.2013 à 0:35

    Ils t’ont laissé la parole, t’ont écouté. Jp je te concède les bras croisés mais le mec regardait Lâm la plupart du temps. Il t’a posé plusieurs questions, ils ont joué le jeu de la promo. Certes Il t’a posé une question non-complaisante, alors que la télé ne se remet que très rarement en question sur ce sujet. Mais tu as pu y répondre complètement. Ils ont respecté ta réponse, ne l’ont pas contestée. Quelques petites piques, entre premier et second degré, une tablée que j’ai sentie en majorité pas très concernée par le sujet, effectivement tu n’étais pas en terrain conquis. Question de génération ?
    Je ne sais pas si tu regardes souvent cette émission, mais d’après ce que j’en connais (Je ne la regarde pas trop, j’avoue lui préférer une de ses concurrentes, en général), tu étais dans le ton, “de rester positif, dans le bon compromis, la métaphore douce”.
    Plus que le dessert, moi c’est Marthe Villalonga qui m’a impressionné en amatrice “virtuose” du piano.
    Bref, GG

  7. 07 Quinton 5.11.2013 à 13:38

    La PGW c’était aussi “T’es un muslim ?!” ou encore “C’est qui Moïse ?!”.

  8. 08 Samwell 5.11.2013 à 20:21

    Dommage c’était trop rapide, ils auraient pu consacrer plus de temps.

  9. 09 mademoiselle mauve 6.11.2013 à 23:00

    la classe ^^

  10. 10 Jérémy 9.11.2013 à 18:19

    Salut Lâm !

    La vidéo n’est plus dispo on dirait, as-tu un autre lien ?

  11. 11 Quinton 18.11.2013 à 21:03

    Ouais, c’était cool !

    http://youtu.be/s7SnIbrvG-E

    Putain comment j’aurais honte…

» show all «

Laisser un commentaire