archives

Ça parle clairement de Actu

On parle (vraiment) beaucoup (beaucoup) du fameux selfie d’Ellen de Generes aux Oscars 2014.

Mais on se rappelle peu que l’animatrice avait déjà fait le coup 7 ans auparavant (en 2007), pour la même cérémonie des Oscars.

Le souvenir me titillait et j’ai finalement retrouvé le passage sur Buzzfeed. C’est troublant d’analogie, point par point :

- 2014 ? 2007.
- Selfie ? Portrait.
- Twitter ? Myspace.
- Smartphone ? Compact.
- Le bras de Bradley? La direction de Steven.
- Viralité ? VIRALITÉ.

C’est évidemment le dernier point qui marque la grande différence entre les deux shoots : quand le portrait de 2007 relevait d’un petit gag parmi d’autres, le selfie de 2014 cristallise tout l’enjeu sociologique (rester moderne), médiatique (battre un record d’audience sur LE média benchmark du moment) et marketing (Samsung, sponsor du monde entier depuis 3 ans, 17 millions de dollars pour les Oscars, 3 millions pour les fondations caritatives d’Ellen) de notre époque.

C’est fou comme à 7 ans d’intervalle, le contexte socio-culturel change une même action.

Pensez à RT mon post, j’aimerai bien battre un record mondial sponsorisé.

Et parce que ça faisait longtemps.
Des bisous !

On se souhaite toujours plein de choses pour une nouvelle année.

Pour cette année du Serpent (d’Eau), j’ai personnellement une seule chose à vous souhaiter, celle que j’ai souhaité à la plupart des personnes avec qui j’échange ces derniers mois : prenez soin de vous. Ce n’est pas si facile, car cela demande de l’égoisme, du temps et une certaine discipline.

Des poutous mouillés et fourchus.

He’s right

24 Dec 2012 à 21:29 4 commentaires

gif : Capygames

J’adore faire des cadeaux
+ Pression sociale
+ Achats en masse
+ Acheteurs en masse
—————————————————-
= Je déteste faire des cadeaux de Noël

Je discutais hier avec un humoriste anonyme de la politique.

Je regardais hier les discours et campagnes de nos candidats : de l’extrême gauche à l’extrême droite, que c’est triste.

Je re-visionnais hier soir la fameuse joute entre John McCain et Barack Obama lors du Al Smith Dinner de 2008, en plein “second tour”…
Quel humour, quelle classe, quelle parenthèse enchantée au milieu d’une lutte sans merci.

Ici, John McCain :

Et Barack Obama :

Ce matin, je rêve que nos canditats aient un jour ce moment – et ce talent.

Oui, c’est aujourd’hui :

C’est la grande journée nationale du premier degré sur Internet, voici les preuves :

- Voici la page Facebook
- Voici la notice Google Docs
- Voici le hashtag Twitter

Vous voici donc convaincus de cette journée très frontale dans les réactions, coms’ et posts. Une journée à haut risque, un peu.

Pour participer à ma manière, je rends hommage à notre Président et son équipe de com’, apparemment grands amateurs de 2nd degré, puisqu’ils font fermer tous les comptes twitter parodiant celui d’El Sarko. Si, si, des reports très 1er degré, avec la collaboration très frontale de Twitter.

J’ai donc crée un compte twitter PARODIQUE, FAUX du président : Nicolas Sarkozie. J’espère de tout coeur pouvoir y publier des BLAGUES, des PARODIES, aptes à ne pas CONFUSER LES INTERNAUTES ENTRE LE FAUX ET LE VRAI.

image : Ma France Forte

Mais j’ai confiance. Car  figurez-vous que je me suis déjà permis de GENTILLEMENT moquer AU SECOND DEGRE notre Président sur ce blog :

- Une fan fiction sur sa vie sexuelle
- Une antisèche pour quand il rencontrera des gens importants
- Un making of de son e-G8

Et vous savez quoi ? Nicolas n’a jamais fait pression sur WordPress ou Oxalide pour fermer mon blog, qui, tout de même, pouvait prêter à confusion avec le site officiel de l’Elysée.

Alors, mon compte Nicolas Sarkozie survivra-t-il à la journée nationale du 1er degré sur Internet ? J’en suis certain. Ce serait bien trop ironique, sinon.

Oh, wait.

Beh oui.

Nous sommes le genre de couple à dire “on s’en fout de la Saint Valentin, on n’a pas besoin d’un jour spécial pour se montrer qu’on s’aime“.

C’est toujours vrai aujourd’hui. Mais maintenant que je suis avec ma chérie depuis plus de 3 ans, nous savons bien que la Passion sans entretien n’est plus aussi évidente. J’ai vu ces derniers temps que ses yeux disaient un peu moins “je t’aime” et un peu plus “je t’adore”. Vous connaissez la Douleur… Alors ces derniers temps, j’agis, je souffle sur la flamme.

Et alors cette année, je lui montre que je l’aime, le plus mainstream-ement du monde. En prenant notre devise à rebrousse-poil : chérie, je t’aime et j’ai passé la soirée à chercher en secret des DIY super Pinterest friendly, puis la nuit à faire le découpage et le collage (et je suis nul en travaux manuels) de cette carte de Saint-Valentin :

Je me sens très fier et très ridicule en même temps. Parce que je ferais tout pour toi. Même la fête des voisins.

Joyeuse Saint-Valentin

Dragon Age

23 Jan 2012 à 12:11 22 commentaires

Après un festin familial qui a duré jusque 2h00 cette nuit, je trouve la force de brandir mon li xi pour vous souhaiter chúc mừng năm mới. Profitez bien de votre semaine, spécialement des Dragons (de bois d’eau), dont les évènements marqueront toute votre année.

Esprits de Noël

26 Dec 2011 à 14:16 25 commentaires

Twitter est un excellent baromètre de l’état de l’humanité.

Une simple recherche vous permet de savoir qui parle bien la France, qui croivent (woops) que Lil Kim et Kim Il sont la même personne etc.
Jon Hendren (du site culte Something Awful) a lui eu l’excellente idée de Retweeter toutes les personnes se plaignant de leur cadeaux, parce que merde quoi, ils voulaient un iPhone. Blanc.

Je me suis permis de les compiler ici : aucun lien dédié n’existant, il serait bête de voir cette formidable fenêtre ouverte sur l’humanité moderne ensevelie sous d’autres tweets avec le temps.

 






+ Suivez l’excellent Jon Hendren
+ via Boulet

C’est Thomas qui, en laissant un commentaire sur le post d’origine, ouvre le bal : Bip.

Si vous ne connaissez pas, Bip est un petit signal autant qu’un concept auquel je pensais il y a 3 ans, durant cette période de fêtes. Durant ces jours de rassemblement familial ou amical, on se sent souvent seul, alors que l’on est particulièrement entouré. A traîner dans le canapé familial, à tenter de retrouver ses aises dans la chambre de son enfance, à vivre de l’extérieur un long repas de fêtes.

Bref, si vous aussi, vous vous sentez parfois seul à l’intérieur tout en étant entouré à l’extérieur, laissez un petit “Bip”. Un petit signal de partage de sentiment tout simple, que nous partageons tous à un moment ou à un autre.