archives

Ça parle clairement de Blogs

Blogger comme un Loic

18 Apr 2014 à 12:37 7 commentaires

Petit rappel du passé : j’ai retrouvé dans mes archives de bureau cet exemplaire tout neuf d’un livre de Loic Le Meur, “Blogs pour les pros”.

La 4e de couv’, évidemment remplie de termes et de visions dépassés, rappelle surtout un temps qui paraît déjà très lointain. Quelques années à peine paraissent des décennies, c’est le symptôme typique de notre rythme de vie et d’évolution numériques.

En 2014, googler Loic mène sur sa page Wikipedia, son blog est inactif. Ca me rend presque nostalgique. Je vous épargne les bonnes feuilles et vous laisse avec ce joli petit fossile de la “blogo pro”.

+ Le Meur, Sarko, Kouchner et Lévy sont dans un bateau…

Pourquoi Internet, je te trouve merveilleux ? Pour ces toutes petites histoires :

Le 1er Avril, un troll s’est amusé à créer un faux compte de moi, @MrLamFullReply, annonçant que je l’utiliserai pour répondre enfin sur Twitter. (non, je ne réponds toujours pas sur Twitter)

Egalement troll et joueur, j’ai adoubé le faux compte en confirmant que c’était mon initiative, sans en avertir son auteur inconnu.

Revenu quelques heures plus tard, je découvre que le fake à répondu plus de 120 fois et ce, de manière plutôt convaincante.

Une grande partie de mes amis ont cru à cette blague, au début tout du moins. Me traitant de méta-snob, me demandant si j’ai pété un câble, pensant deviner que c’était un poisson d’Avril, mais de mon cru. Personne n’a pensé que deux personnes, sans se connaître ni s’organiser, ont pu créer un petit ping pong trollo-storytelling.

Du coup, je me retrouve avec un Community Manager sauvage, anonyme et autonome. Internet, <3 !

Régulièrement, mes boîtes mails me rappellent la chance que j’ai, d’être un blogger influent LOL Project™ ©

Je peux ainsi aider gracieusement, par mes dons de “cracker”, une lectrice dans le besoin

Ou aider pour 10 euros, par mes billets sponsos, une start-up dans le besoin

é vou ? (partagez / likez / RT / followez)

Etat neuf

10 Oct 2013 à 19:29 17 commentaires

Joyeux anniversaire, petit blog. 9 ans, tout de même.
Je te refais une très belle beauté, pour quand on fêtera ta première décennie ?

xoxo

Cela fait aujourd’hui 8 ans que je poste ici, sur monsieurlam.com

Cela signifie une tradition de vieux : ajouter une musique “mood for this post”.

…………………………

Huit ans en âge blog, c’est comme pour les chats : on peut facilement multiplier par 7 – et entrer dans la catégorie des dinobloggers. L’occasion pour moi de tout d’abord vous remercier de le lire et de discuter ensemble sur les tout et les rien qui forment ce journal et ce, depuis 1956 (je compte en âge blog).

Je voulais aussi en profiter pour revenir sur un sujet, régulièrement repris dans les commentaires, sujet qui me tient à cœur, tant les blogs de type journaux intimes sont devenus une niche : “pourquoi tu écris ceci, et pas plus de cela ?”, aka la ligne éditoriale, ou son absence :

- “ah, enfin des photos !”

- “je retrouve enfin ton blog, lorsque tu parles de toi”

- “ça fait longtemps qu’on n’a pas vu de Fridance :(“

 

C’est au premier abord :

- flatteur (“chouette, des gens aiment ce type de contenu”),

- puis vexant (“mais qui sont-ils, pour me dire ce que je dois mettre dans mon blog ?”),

- puis flatteur (“cela signifie qu’ils sont attachés au moins à une partie de ce blog”),

- puis vexant (“il ne respectent pas la subjectivité, la gratuité de l’approche”).

…………………………

La théorie du Blog passe à mon sens par 3 états :

1. Lorsque l’on écrit un blog, on se raconte. Vous, lecteurs, considérez alors que notre vie est celle de nos écrits.

2. Avec le temps, vous vous rendez compte que tout n’est pas conté ici : flemme, absences, censures etc. La sincérité du blog est remise en cause.

3. Ce n’est pas antinomique pour moi : on blog comme on se raconte à nos amis, pas comme devant un juge, avec la vérité, toute la vérité, rien que la vérité.

Mes proches, je ne leur raconte pas systématiquement tout. Parfois, nous nous perdons de vue quelques jours, quelques semaines. Et parfois, je radote. Si on ne se montre pas méthodique dans nos propos avec nos proches, un blog ne devrait pas non plus l’être. Car il reste la représentation d’une personne : parfois marrante, parfois chiante, parfois répétitive, parfois absente, parfois très bavarde, rarement mais possiblement ivre. Et parfois secrète. Comme je ne raconte pas tout à tout le monde, je ne peux tout coucher ici, notamment les sujets du cœur et du sexe, pour les raisons que vous imaginez.

Et la routine, c’est important de la raconter, de l’exprimer. La répétition dans nos vies incarne l’une de ses vérités les plus fondamentales. Ces derniers mois ont été obsédés par la rupture et la reconstruction. Presque tout a été placé sous ce signe, c’est comme cela. J’en semblé beaucoup en parler sur mon blog, mais c’était en fait peu, comparé à ma “vraie” vie, qui ne tournait qu’autour de ces quelques sujets, tous les jours. J’aurais pu en parler trois fois par jour. En me répétant. Ce blog représente ma vie, tout en la modérant. Ce blog n’existe pas pour travestir ma vie en roman, mais pour la narrer de manière romancée.

…………………………

J’ai longtemps essayé de trouver une vérité dans les écrits. Mais la vraie vérité, c’est la fidélité : mon blog est fidèle à ma vie, parfois transparente, parfois opaque, parfois hystérique et gratuite, parfois renfermée et taiseuse.

Cela fait un peu plus d’une décennie que je blog, aujourd’hui 8 ans sur monsieurlam.com

Il reste un plaisir égoïste à la base, plaisir sans but et sans direction qui me rend encore plus heureux lorsqu’il est partagé avec vous. Des bisous.

20121013-224044.jpg

Lectrices, lecteurs,

J’ai besoin de vos talents de stalkers. Je prépare deux chroniques. Une pour GQ, une pour Glamour.
Chacune chronique sera un petit trombinoscope des bloggers / bloggeuses / twittos sexy ET bon(ne)s, dans leur domaines : un chouette blog, une vraie expertise, un compte twitter hilarant etc.

Genre 10 mecs pour Glamour, 10 filles pour GQ.

J’ai déjà une liste d’une quinzaine de noms de côté, mais si vous avez vos chouchous (50% doués, 50% mignons, 100% feeling), déclarez votre secret crush dans les commentaires.
Je ferais une sélection à l’image de ces chroniques : de manière extrêmement peu objective, un peu saupoudrée de mauvaise foi et pour le bien de l’Humanité.

A vous de materjouer.

 (images : Sexy People, évidemmently)

Update :
Merci pour les nombreuses propales ! Je vous rappelle cependant que le critère n’est pas juste votre blog/twitter favoris. Les personnes proposées doivent être sexy (selon vous) ET intéressants dans leur contenu ET montrer leur visage/corps un minimum. Mercimer !

Update 2 :
La chronique côté Glamour est en ligne par ici. Au final, 7 mecs (peut-être deux à suivre) que je trouve beaux gosses et intéressants à suivre. Merci pour vos propales !

Super by Timai !

30 Mar 2011 à 13:52 35 commentaires

Hehe,

Post beauté aujourd’hui : mais oui, c’est pour la famille !

Après mon petit frère Anh, voici ma grande sœur Mai, que tout le monde appelle Timai donc. Vous la croisez régulièrement dans mes posts et dans les commentaires, se lance enfin la grande aventure du blogging et ce, avec un blog de Beauté et d’Inspiration : Super By Timai

DSC06654

L’idée est de parler essentiellement de rencontres, pour échanger des secrets de beauté. on est dans la transmission, l’usage, plus que la nouveauté produit“, qu’elle me dit.

…………………………

J’ajouterai aussi que je la harcèle coache tous les jours pour qu’elle nous parle aussi de son métier, puisqu’elle fait le chemin inverse de toutes ses futures collègues : si les bloggeuses beauté sont souvent des bloggeuses passionnées qui travaillent ensuite dans la Beauté, Mai est depuis des années une consultante couleur reconnue dans son milieu qui se lance désormais dans le blogging.
Elle a donc accès à des infos et des tendances très en amont (puisque c’est aussi elle qui les fait), qui lui permettront de parler de Beauté avec d’autres moyens que les seuls tutos. Si je la harcèle assez.

D’un autre côté, elle scrute et aborde toutes les personnes qu’elle croise et trouve intéressantes sur le sujet : de la jolie jeune femme au petit vieux avec une classe incroyable. Bref et vous le verrez vite, Mai est dans son genre une sacrée source de rencontres.

ShallWeBeauty

…………………………

Je ne vous le dirais donc pas tous les jours, mais :

- Allez voir SuperByTimai,
- checkez ses premiers tutos,
- découvrez et votez pour les meilleurs tips top
- dévorez ses coulisses sur l’industrie de la Beauté et
- ses rencontre toujours improbables avec des gens (dont ces deux musiciens italiens qui se savonnent/shampouinent à l’huile d’olive),
- rejoignez les traditionnels Facebook et Twitter (même si elle-même est encore un peu paumée avec tout cela hin hin)

Bref, faites une place dans votre bouquet de sites pour Mai, une sœurette vraiment Super.

superbytimai

Il est tard, je lance un appel dans la nuit :

BienBienBien manque cruellement,

BienBienBien doit revenir.

Ou alors un projet équivalent doit naître.

logo_03

Ayant eu la chance de faire partie de la première équipe et le regret de devoir la quitter, je continue de chercher aux recoins du web francophone de l’article décalé, du traitement drôteux (drôle + douteux) et des sur-titres virtuoses : ce n’est pas toujours aisé, car le paysage du lol français est éclaté, manque d’une lolcomotive.

Evidemment, BBB ne s’est pas arrêté pour rien : il faut du temps et de la motivation pour tenir un tel blog dont la rentabilité n’est fofolle, pour rester poli.
Mais il y a tellement de LOL et de culture web dans le monde et spécialement en France, que c’est trop bête de voir tous ses chroniqueurs dispersés chacun dans son coin. Alors, les anciens de BBB :

- Dom, tu deviens quoi au Canada ?
- Chryde, qu’est-ce que tu branles ?
- David mince quoi, tes enquêtes à base de gigots
- Vincent, G.O de Twitter
- Henry et ton double d’Or
- Nora, toujours correctrice / dominatrice
- Romain, tes late show, tes late jobs
- Titiou ton blog de toilettes et de chats déchire

Et puis aussi vous, les spécialols, chacun de votre côté :

- Elise Costa sur Madmoizelle et 20 minutes
- Alex Hervaud sur Twitter
- Pipomantis SUR TWITTER
- Diane Lisarelli et ta super Revue du Web sur les Inrocks
- Sylvain Paley, Abstrait Concret, fuck yeah
- Toute la clique des féroces twittos lolers
- Des plumes complètement décalées (Pascal Cardonna, mais oui)
- Toi l’auteur trop chouette que j’ai oublié mais qu’on va bruyamment me rappeler en commentaires

Allez quoi, à une quinzaine de rédacteurs, on se promet chacun un article toutes les deux semaines et ça tourne, on aère les RSS des gens avec des sujets qui laissent perplexes, mais qui les rendent intelligent en secret, pendant qu’ils rient.

Ou alors, plus réaliste (et par dépit) je monte un agrégateur du lol, comme blogsbd ou hellocoton. Mais ce serait moins marrant qu’une enquête totalement arbitraire, bancale et brillante sur les relations entre saucisse et YouTube, le récit d’un tweetclash en mode reporter de guerre, la sélection hebdo des meilleurs billets sponsos, la création d’un Memewar pour combler les vendredis après-midi de glande et j’en passe. Le tout dans un site. Ce serait chouette.

Allez,

Depuis quelques semaines, le lol qui me fait le plus rire (impact visuel + art du détail + c’est tellement vrai) s’appelle Hover Hand, je vous avais d’ailleurs tweeté ce chef d’oeuvre à l’époque :

hoverhand

The hoverhand est très simple : des garçons tenant presque une fille par le bras. Presque, parce que leur main frôle l’autre corps, sans jamais le toucher. D’où le terme de “Hoverhand” et cette magnifique baseline : “So close, yet, so far.”

…………………………

Une seconde baseline est arrivée avec l’inévitable blog dédié : “Instant Virgin Detection”. Moins classe, il est vrai, mais Hoverhand est sauvé par la qualité des titres de chaque post, offrant au phénomène son code, ses stars et sa terminologie, un peu comme Hotchicks with Douchebags, la référence qualitative absolue du genre.

OrangestOrange_DrRedderickLobster

Et si je dévie sur HCWDB, c’est pour parler de ce petit phénomène que j’appellerai “LoBloBoo”,contraction de “Lol, Blog & Book”. Car c’est un peu la destinée rêvée de certains lols, destinée comme suit :

- On dégôte un lol

- On en fait un blog

- On publie un book

1. On dégôte un lol, ou plutôt un mono-lol, à savoir un domaine ultra précis et qui tire justement sa saveur d’un assemblage incongru de filtres et critères aboutissant à un gag bancal et monomaniaque. Le genre de truc que l’on trouverait en empilant quelques tours de vannes de manière incrémentale entre potes spirituels en général et bourrés à ce moment précis.

2. On en fait un blog, puisque le délire semble avoir passé le stade de délire de fin de dîner (ou alors, comme Mark Zuckerberg, on crée un site le soir même ET bourré). Du genre : Tom selleck avec des cascades et des sandwiches, les People pain, des Rappeurs lookés comme des magiciens, Randy Savage est partout, Nic Cage est tout le monde, quoi des boobs laser etc. Also, la moitié des Tumblr débutant par “FuckYeah” ou “Bonjour“. La moitié des Tumblr, même.

3. On édite un Book. Vient le moment où le succès du blog est assez gros pour qu’un petit éditeur propose d’en faire une compile en pages de bois mort. Ou alors qu’on auto-édite son délire du .com au point de vente. L’un des premiers cas fût Stuff On My Cat (bien avant I Can Haz Cheezburger), puis nous avons eu une multitude de lol-oeuvres telles les Chuck Norris Facts, Ackward  Family Photos ou bien sûr Hot Chicks with Douchebags, avec pas mal de procès à la clef : bah oui, récupérer des photos sur Internet c’est lol, gagner de l’argent avec, c’est tout de suite plus IRL.
Bref, les ventes étant souvent confidentielles, l’essentiel reste surtout de valider pour l’éternité son lol avec un traditionnel bouquin.

The Giftwich

…………………………

Alors pourquoi les LoBloBoo déjà ? Ah oui. Car vous pourriez me dire que je parle de Memes et du traditionnel merchandising découlant de projets à succès. Pas faux. Mais.

Déjà : mais, le Meme semble plus généralement une image détournée en une multitude de thèmes et légendes (Sad Keanu, les advice animals) quand le mono-lol se structure plus comme un thème très précis illustré par une multitude images. Dans le genre thème précis : des hiboux qu’on dirait qu’ils ont une gueule de bois.

Mais 2. les LoBloBoo présentent aussi ce côté “fait dans mon coin” de A à Z, de l’image à la création du blog mono obsessional à l’édition d’un livre ou de tshirts totalement incongrus pour 99,99% de l’humanité – et même un bon 90% des internautes.

20110126_unknown

On a beaucoup parlé du mouvement Home Studio dans les années 90, cette révolution qui permettait à tout à chacun de produire sa musique avec un ordinateur et quelques accessoires branchés en Midi.
Les années 00 auront aussi vu la montée du “home lol”, cet humour brillant “mais fallait y être pour comprendre“, qui ne devrait jamais sortir d’un salon enfumé ou d’une requête google et qui pourtant se répand, se fédère sur un blog et s’offre lui-même la consécration avec un bouquin en vente devant les caisses d’Urban Outfitter, comme on se fait un petit cadeau après un bon mois au boulot.

…………………………

Voilà, le LoBloBoo est un délire vécu et porté de sa naissance à sa mort par pas grand chose, hors des sphères classiques à l’échelle de l’individu qui ne lâche pas son délire. Voilà aussi, le LoBloBoo est un concept qui me paraissait super clair il y a 20 minutes mais maintenant je m’auto-galère à l’analyser et l’expliquer (aussi parce que je suis mort de rire en remattant HCWDB : ha ha ha ha haargh).
Je suis perdu rhaa, regardons vers le ciel, pour trouver l’inspiration ou alors au moins une chute acceptable à ce post.

Oh, wait.

chapelle-sixtine

Hover Finger. Father of all LoBloBoos.

C’est ma résolution du nouvel an la plus régulière : utiliser ma souris de la main gauche.

Ce qui devrait être logique, pour un gaucher exigeant, non ? J’ai toujours été très fier d’être gaucher et j’ignore d’autant plus comment j’en suis arrivé à utiliser ma souris de la main droite alors que stylos, stylets, fourchette et croix de direction sont à gauche.

…………………………

Du coup et depuis hier, chambardement sur mon bureau.

a-gauche-toute

En fait, le virer à babord ne me dérange guère en bureautique. Se remettre à viser et calibrer poignet et avant-bras prend peu de temps. Non, le bât blesse dans le jeu, le gaming, le simulateur de meurtres virtuels.

…………………………

//SE MOUVOIR TEL UN PINGOUIN IVRE

Te mordant vite et fort comme le froid sibérien, cette sensation de se retrouver 15 ans arrière, comme un noob n’arrivant pas à regarder droit, baissant irrepressiblement le regard dès qu’il avance, raah. Ma main gauche à peur de manier la souris.
Et puis ensuite, la visée vient un peu, mais c’est la main droite qui mouise : crispée, perdue, elle ne trouve pas naturellement les strafes, les racourcis de reload et surtout, elle n’arrive pas à s’accorder avec la main gauche.

Infâme sensation de l’être physiquement limité.

…………………………

//REGIME DE COHABITATION

C’est pourtant étrange : dans les jeux vidéos, les manettes sont dessinées avec le déplacement / visée à gauche et les boutons à droite (même si la donne à un peu changé avec les doubles sticks analogiques imitant le combo clavier / souris).
Pourquoi alors suis-je si perdu avec souris à gauche et clavier à droite ? Je comprends bien que la main droite dirige également, mais c’est quand même la main la plus habituée à tapoter sur des touches (pads, sticks arcade…), non ?

Frustration et grosse lutte dans Bordeland, Left 4 Dead et même Minecraft. Mais je n’abandonne pas.

…………………………

//AH, C’EST POUR CA QUE JE SUX

Car je suis un joueur moyen dans les fps, depuis longtemps tancé par mes pro gamers de petits camarades. Le truc revenant le plus souvent étant “c’est normal mec, t’es gaucher et tu joues comme un gaucher contrarié !“.

Du coup j’essaye. Et je passe du gaucher contrarié au gaucher frustré. Je vais considérer cela comme un progrès.

Mon bras gauche ne semble pas m’appartenir, ma main droite est surcrispée depuis 3 jours, mais tout va bien : Ce sont mes traditionnelles crises de “et si je changeais un truc hypra fondamental dans ma vie de gamer ?
J’avais tenté le tout tablette graphique, l’école russe (tout à 90 degrés), le trackball, la souris verticale et je pense depuis quelques temps très fort à tester ça. Parce que cela marche comme ça, un geek : quand une config’ tourne nickel, on a forcément envie de tenter cette update avec le point d’exclamation dans le triangle jaune.

…………………………

J’y retourne et tiens, demain, je vends pas mal de matos : iPad, Vaio X, mais aussi et bien sûr des souris et claviers très bien, mais plus faits pour le potentiel leet gaucher qui sommeille encore en moi. Et qui rigole pas mal aussi.