archives

Ça parle clairement de Blogs

C’est ma résolution du nouvel an la plus régulière : utiliser ma souris de la main gauche.

Ce qui devrait être logique, pour un gaucher exigeant, non ? J’ai toujours été très fier d’être gaucher et j’ignore d’autant plus comment j’en suis arrivé à utiliser ma souris de la main droite alors que stylos, stylets, fourchette et croix de direction sont à gauche.

…………………………

Du coup et depuis hier, chambardement sur mon bureau.

a-gauche-toute

En fait, le virer à babord ne me dérange guère en bureautique. Se remettre à viser et calibrer poignet et avant-bras prend peu de temps. Non, le bât blesse dans le jeu, le gaming, le simulateur de meurtres virtuels.

…………………………

//SE MOUVOIR TEL UN PINGOUIN IVRE

Te mordant vite et fort comme le froid sibérien, cette sensation de se retrouver 15 ans arrière, comme un noob n’arrivant pas à regarder droit, baissant irrepressiblement le regard dès qu’il avance, raah. Ma main gauche à peur de manier la souris.
Et puis ensuite, la visée vient un peu, mais c’est la main droite qui mouise : crispée, perdue, elle ne trouve pas naturellement les strafes, les racourcis de reload et surtout, elle n’arrive pas à s’accorder avec la main gauche.

Infâme sensation de l’être physiquement limité.

…………………………

//REGIME DE COHABITATION

C’est pourtant étrange : dans les jeux vidéos, les manettes sont dessinées avec le déplacement / visée à gauche et les boutons à droite (même si la donne à un peu changé avec les doubles sticks analogiques imitant le combo clavier / souris).
Pourquoi alors suis-je si perdu avec souris à gauche et clavier à droite ? Je comprends bien que la main droite dirige également, mais c’est quand même la main la plus habituée à tapoter sur des touches (pads, sticks arcade…), non ?

Frustration et grosse lutte dans Bordeland, Left 4 Dead et même Minecraft. Mais je n’abandonne pas.

…………………………

//AH, C’EST POUR CA QUE JE SUX

Car je suis un joueur moyen dans les fps, depuis longtemps tancé par mes pro gamers de petits camarades. Le truc revenant le plus souvent étant “c’est normal mec, t’es gaucher et tu joues comme un gaucher contrarié !“.

Du coup j’essaye. Et je passe du gaucher contrarié au gaucher frustré. Je vais considérer cela comme un progrès.

Mon bras gauche ne semble pas m’appartenir, ma main droite est surcrispée depuis 3 jours, mais tout va bien : Ce sont mes traditionnelles crises de “et si je changeais un truc hypra fondamental dans ma vie de gamer ?
J’avais tenté le tout tablette graphique, l’école russe (tout à 90 degrés), le trackball, la souris verticale et je pense depuis quelques temps très fort à tester ça. Parce que cela marche comme ça, un geek : quand une config’ tourne nickel, on a forcément envie de tenter cette update avec le point d’exclamation dans le triangle jaune.

…………………………

J’y retourne et tiens, demain, je vends pas mal de matos : iPad, Vaio X, mais aussi et bien sûr des souris et claviers très bien, mais plus faits pour le potentiel leet gaucher qui sommeille encore en moi. Et qui rigole pas mal aussi.

Ceci n’est pas seulement un post sur le service à la Baleine et aux oiseaux.

C’est aussi une FAQ mixée avec une profession de foi mixée avec mon loltoshop chouchou du moment : le trollquote (une citation couplée à un auteur ET une photo incorrects), pour rendre hommage à la twittosphère française (si vous ne comprenez pas, cliquez sur les “+”).

Cela fait un bout de temps que j’ai envie d’expliquer comment je tweete. Non pas pour montrer la voie, comme dans un bon toptuto qui se respecte, mais plus pour me justifier. Et puis comme j’aime déborder et ne pas aller me coucher, je développe et m’égare.

Attention, vous risquez de lire un peu plus que 140 signes.

twitter-trollquote-missantheaume

+ | + | +

Lire le reste de cet article »

Glow

26 Oct 2010 à 11:27 12 commentaires

glow
(HD et détails en cliquant sur l’image)

Cette photo devait démarrer un nouveau collectif photo l’année dernière. Le manque de temps et l’éparpillement en ont eu raison. Prise dans un lieu assez irréel, j’aime toujours la regarder et me décide donc à la publier aujourd’hui.

Les projets sont aujourd’hui faciles à monter, mais toujours aussi difficiles à vivre au jour le jour. J’en parlais l’année dernière. Ce n’est pas grave, il faut leur donner tout ce que l’on a – et parfois accepter leur inéluctable fin.

C’est ce que Dom à fait en annonçant la mise en veille de BienBienBien, le légendaire blog collectif et turbulol dont j’ai eu le grand plaisir de faire partie durant la première partie de sa vie, avant de m’en éloigner pour diverses raisons, Twitter étant la première.

Je ne désespère ni de refaire plus de photos, ni de voir BBB renaître un soir de ses cendres, à l’occasion d’un flamboyant Bingo Intime organisé au Grand Palais avec Dom, Chryde, Nora, David, Romain, Vincent, Henry (et Maïa et Titiou et dll et zapette), des paons albinos, des pétales de roses, des Pedobear, un concert à emporter de Beirut et des projecteurs Batman-style partout.

Ça scintillerait grave dans la nuit.

Salut, alors voilà :
…………………………

  1. Faites des listes
  2. Faites des tutos
  3. Faites des tops
  4. Faites du buzz
  5. Faites des listes de tutos
  6. Faites des tutos de tops
  7. Faites des tops de buzz
  8. Faites des buzz de listes
  9. Faites des tutos de buzz
  10. Faites des tops de listes.

…………………………

(Ce tuto vous a plu ? Alors buzzer-moi vite en top de listes !)

vote-like-share-whore-meeehh

Usual Suspectes

20 Jul 2010 à 4:22 84 commentaires

Alors que je tentais de dégager une équation du blogger/twitterer de merde (ça avance, l’ordinateur compile les critères), j’ai par accident découvert le portrait-robot des meilleurs bloggers.

Par ce terme, je parle de ceux qui racontent des choses tournant autour de leur vie et de leur reflexion, de manière assez gratuite et assumée. Je considère les blogs “thématiques” comme des sites.

Par meilleurs bloggers, je parle de ceux que j’aime lire pour le simple talent de leur prose. Si je regarde dans mes RSS et que j’écrème un peu, je tombe sur cette liste, par ordre alphabétique :

…………………………

…………………………

Une liste composée de noms assez (re)connus je pense. Et là, dans cette bande de suspects, se dessine un portrait robot assez clair du bon blogger comme je les aime :

1. Ce sont des filles. J’ai beau chercher des blogs de mecs que j’aime lire pour leur écriture, leur ambiance, leur investissement, je n’en trouve aucun. Aucun aussi bon à mes yeux, en tout cas. C’est quand même dingue. On a souvent débattu de la chose mais bordel, les mecs ne savent pas parler d’eux. Déballer des gadgets et faire dans la critique culturelle, pas de soucis. Raconter une galère de cul avec humour, un dimanche de merde avec grâce, ya plus personne.

…………………………

2. Tous les blogs ont des noms pourris. Mais si, regardez : Binnie et son historique “Core Dumped” qui fait aujourd’hui tellement Matrix Revolutions, Daria et son “Ou Pas” (qu’elle a retiré, depuis), Elixie avec son accroche mystérieuse mais quand même bien loin de tout, Maïa que dire : “Sexactu” est un nom de site qui aurait pu être une section de forum Doctissimo, Nora et son “Sskizo” qui fleure bon le skyblog emo, Ouarda dont le 2nd degré-esque “Where Is Brian” est tout de même affreusement mis en image et enfin, Titiou qui ose un “Girls and Geeks” que n’aurait pas renié une attention-whore pensant que se prendre en photo en culotte American Apparel et pad Super Nintendo sur les seins, c’est le comble de l’attitude geekette*.

…………………………

3. Graphiquement, ce n’est pas l’apothéose. Elixie (soigné) et Nora (sobre, intemporel) un peu moins, mais tout de même : aucun de ces blogs ne fait le focus sur un design de ouf, un CSS de cador, un zoning de milieu de terrain espagnol, des mises en image toujours propres et cadrées. J’ignore si c’est du je m’en foutisme cosmétique ou un acte politique affirmant, comme les “ad free blogs” que le webdesign tue la pureté de l’écriture blog.

…………………………

4. Il n’y a pas de pub, en parlant de pub. Ni de billet sponsos. On passera sur les tests olé-olé de Maïa ou la pub obligatoire chez Ouarda, mais bon, elle l’a cherché de vivre dans ce taudis qu’est Canalblog. Pas d’enrichissement personnel et fumeux, j’applaudis des trois mains \o//

…………………………

5. Il n’y a pas de fautes de français. Ou alors, de fréquence rarissime. Un vrai bonheur pour les bloggers en perdition linguistique comme moi. “é”, “ez”, “er”.

…………………………

6. La culture de masse de merde, c’est in… Si on en parle de manière décalée, running gaguesque, sur-analysée, mélangée avec des références super pointues / underground. Britney Spears, NRJ12, Lady Gaga, l’actu People, un teen movie honteux des années 90… Chacune à son pêché mignon super assumé, son titre musique-de-pute fétiche. Limite trop. J’en sais quelque chose. Elixie est évidemment la championne du genre.

…………………………

7. On connaît leur visage. Pas besoin d’écumer 123People, Tineye, le cache Facebook et autres outils à Stalker, ces bloggeuses cultivent chacune une part d’intimité, mais on peut voir leur visage sur leur blog, twitter flickr ou Facebook sans problème. Il y en a toujours au moins un qui marche, que ce soit des plus discrètes (Ouarda, quand son avatar twitter est le bon) au plus publiques (Elixie portant fièrement le flambeau de l’ancestrale pratique de la camshot, Maïa étant Maïa).

…………………………

8. Elles sont françaises. Bah ouais, on est les plus forts, c’est pas de notre faute, ça nous arrive tous les jours, que veux-tu, reste du monde. Bon, et j’ai un peu la flemme de chercher. J’attends vos suggestions. Ah, et si je ne m’abuse, aucune n’est très fan de Paris.

…………………………

9. Elles sont jolies. On ne va pas se cacher, mais si je tente d’être le plus objectif possible, elles sont toutes parées pour rencontrer un certain succès avec leur cibles (filles ou garçons). Daria a d’ailleurs creusé au fil des posts une immense et passionnante analyse sur sa condition de fille grosse et assumée, avec les avantages et inconvénients que cette attitude crée. Et je connais à chaque fois au moins une personne qui fantasme sur chacune d’entre elles, juste sur le physique. Titiou arrive en tête, suivie de Nora. Peut-on être un boudin et une excellente bloggeuse ? Je n’ai pas encore trouvé.

…………………………

Je pense avoir fait le tour. Je pense aussi que j’ai des goûts assez identifiés. Je pense que je devrais également aller dormir.

… Juste quand j’aurais trouvé un mec qui remplit les conditions citées plus haut – sauf – limite – la 1.

En ce moment, ça devient malsain. Je lis certains “bloggers”, regarde certains “photographes”, évalue certains “experts / consultants”, ça me fout un peu la nausée.

Nausée, parce que leur nullité affligeante jette l’opprobre sur ces domaines,
Nausée, parce que je suis aussi tout cela – un putain de blogger photographe consultant,
Nausée, parce que je deviens un vieux con qui pense détenir la vrai définition des choses,
Nausée, parce que je prends un plaisir croissant à faire ma petite revue de presse de la honte.

Une fois parfois, puis une fois par mois et l’autre jour, j’ai failli me créer un petit dossier RSS dédié. Pour trouver avant mes potes le post le plus foireux, les photos les plus ridicules, les “about” encore plus poseurs que le mien. C’est au moment de nommer ce dossier “les Winnzers” que je me suis rendu compte de ma connerie, analogue à celle que je considère la leur.

Ce temps de la critique facile, c’est du temps perdu sur la création, la production. J’en connais également qui perdent tellement de temps à se moquer qu’ils n’en n’ont plus pour produire eux-même.
Et puis aujourd’hui, la critique n’est même plus facile, elle est stérile, puisque soumise à grande loi du buzz (“parle de moi en mal, mais parle de moi”). On tourne en rond, je tourne en rond.

Du coup, inutile de critiquer, j’arrête. J’avance dans mon coin, oeillères posées.

Mais d’un autre côté, se voiler la face et la fermer sous prétexte qu’on n’a pas le temps, c’est une autre lâcheté qui ne dit pas son nom. HUMM.

Bon, je continuerai de critiquer à l’envie – et cette note tourne parfaitement en rond. Peut-être qu’elle n’avait pas tant pour but d’analyser de manière constructive que de gerber quelque chose.

Et c’était une boule de poils. Je peux retourner miauler, griffer et dormir, maintenant.

chatroulette-compendium-by-monsieurlam-b

(clic pic for higher res.)

lolcercles-frederic-lefebre-s
Lire le reste de cet article »

49999

Hello les amis lecteurs !

Aujourd’hui, je voudrais vous parler de KALI, une websérie que l’on m’a “invité” à visionner en “avant-première” et que je vous livre en “exclusivité” sur monsieurlam.com !

Je suis curieux et impatient d’avoir vos avis dessus, vivement les prochains épisodes !

[pub en forme de billet sponsorisé googlebotproof]
Lire le reste de cet article »