archives

Ça parle clairement de Boulot

Bilan de ce week end à New York, escale entre San Francisco et Montréal :

- Mon boss a oublié sa sacoche dans le taxi avec ordinateur, clefs etc.

- Je viens de connaître mon premier iPhone tombé / vitre fendue

- On a fait trois fois le tour de la ville pour trouver un cadeaux à la fille de mon boss, en vain.

- Notre vol pour Montréal de ce soir a été retardé.

- Nous avons attendu 3 heures notre vol pour Montréal.

- Nous sommes finalement partis chercher à manger.

- Nous sommes revenus, le vol était parti sans nous, on n’a jamais entendu d’appel.

Lire le reste de cet article »

Play with U.S

27 Feb 2015 à 15:17 5 commentaires


Tel un vieux rocker français rêvant encore d’Amérique, je suis en tournée ces prochains jours, mais pour discuter d’Esport, un sujet tout aussi rock’n roll : j’accompagne un de mes boss pour (re)présenter notre société Oxent (ESWC ! Toornament !) à Los Angeles, Seattle, San Francisco, New York et Montreal, pfiou.

Si vous êtes présents à la Game Developers Conference la semaine prochaine et que vous vous intéressez au sujet comme nous, bippez moi !

Véridique

13 Feb 2015 à 2:32 10 commentaires

“- Allô ?”
“- Oui bonjour Monsieur Hua ?”
“- Oui ?”
“- C’est M. Rasmus, votre banquier !”
“- Ah oui bonjour M. Rasmus !” (merde, je suis dans le rouge ?)

“- Vous allez bien ? Cela fait longtemps que je ne vous avais pas appelé…”
“- Oui hehe, c’est vrai, je vais bien et vous ?” (merde, je suis dans le rouge.)
“- Dites-moi, je me permets de vous appeler vous vérifier quelque chose là…”
“- Ouiii ?” (JE SUIS DANS LE ROUGE.)
“- Alors voilà,”
“- (PUTAIN PUTAIN, JE SUIS A DECOUVERT)

“- Il y a quelques jours,”
“- Il y a quelques jours, oui ?” (AGIOS, FAILLITE, SAISIE, PRISON)
“- Il y a quelques donc, j’ai cru vous voir à la télé. C’était vous ?”
“- JE SAIS JE SUIS DANS LE R… Hum, quoi ?”
“- Ma femme regardait NRJ dans la nuit et on a vu une rediffusion d’émission où vous étiez dedans.”
“- Ah, Unique Au Monde ? Oui, je travaille sur cette émission.”

“- Ah ok c’était donc bien vous. Beh, c’était amusant de vous reconnaître, voilà.”
“- Voilà ? Voilà oui, hehe.”
“- Et c’est tout, je voulais juste vous dire que je vous avais vu. Voilà.”
“- Ah et bien merci hein !”
“- Au revoir Monsieur Hua !”
“- Au revoir Monsieur Rasmus !”

Moralité : je suis dans le vert.

Je continue de réfléchir à une bonne émission. (précédemment) Ce n’est toujours pas facile, mais cela reste passionnant. Illustration avec mes deux dernières aventures, “404 Et Vous” et “Unique Au Monde”.

Lire le reste de cet article »

Il y a quelques nuits, je vous partageai mes réflexions sur l’écriture d’une émission pour le web. L’exercice se révèle difficile, sans être obscur pour autant.

Depuis, nous avons vécu notre première “404 Et Vous” en direct au Studio Dailymotion.

Lire le reste de cet article »

L’histoire commence plutôt mal : une proposition de tweet sponsorisé dans ma boîte mail. Pas du tout adepte de la pratique, je refuse, comme j’ai toujours refusé. Et pourtant, c’est le genre d’offre qui te fait réfléchir, d’abord pour son côté déraisonnable : un tweet contre un aller-retour Paris New York en classe affaire. 140 signes pour 1400 euros.

C’est indécent, oui. C’est négociable, aussi oui – mais pas comme vous le pensez.

Lire le reste de cet article »

Mission émission

23 Oct 2014 à 1:46 8 commentaires

Je travaille en ce moment sur la nouvelle saison et itération de “404 Et Vous”, l’émission en direct, en public et en vidéo de Studio 404.

C’est difficile. Pas impossible, mais vraiment pas aisé, la formule ne se donne pas comme ça, le premier soir. Je recherche une formule qui sonne naturel quelque chose de simple, que ce soit pour “404 Et Vous”, ou pour d’autres projets. Un talk show, format écrit pour le langage télé, mais fait sur et pour le web, ce n’est ni simple, ni naturel.

A force d’y réfléchir et d’en discuter avec beaucoup, je suis cerné entre la certitude qu’une voie existe et la peur panique de faire de la mauvaise télé, ou du mauvais web, c’est selon.

Entre mon expérience malheureuse sur France 4 et mon expérience étonnamment heureuse sur NRJ12 (vous verrez à la fin de l’année), je me pose plein de questions : durée, rythme, format, confort, profondeur, fun, redécoupage, mythe de l’interaction, faux amis, public…

Demain, pour 404 Et Vous, j’aurai encore affiné la formule et nous allons la tester dans de nouvelles conditions (studios DailyMotion, une équipe technique qui se monte). C’est la Secrétaire d’État au numérique, Axelle Lemaire, qui sera notre invitée – et un peu ma cobaye de luxe.

Certains programmes ont trouvé leur format sur le web, notamment l’humour et le jeu vidéo. Nous trouverons sûrement les bonnes formules pour d’autres formats. Je suis en tout cas déjà très heureux et excité d’expérimenter depuis quelques mois maintenant. Allez, on rajoute un peu de ceci, on écrème cela…

Pour les besoins d’un shooting dont je vous reparlerai, me voici 3 jours à New York, pour bosser avec Jules Pajot.

Nous voici donc ce matin, comme de vrais freelances, en train de travailler dans un de ces petits cafés branchés, au sens cool et au sens wifi du terme.

Cette imagerie du bureau on the go, de third place popularisée par Starbucks peut évidemment paraître surestimée, ou sortie d’une vidéo promo typique d’un nouveau réseau social. Mais dans les faits, j’ai toujours aimé bosser dans les cafés.

Déplier son bureau, se connecter, commander beaucoup de munitions caféinées et calorifiques, se faire à l’ambiance du jour et bosser avec la rue comme vue. La combinaison de familiarité (ton ordinateur) et de d’inconnu (ce nouveau lieu, cette nouvelle ambiance) invite la concentration et repousse la routine.

De là à remplacer à un vrai bureau, non. Mais comme un petit week end Air BnB, il est bon de régulièrement se poser autre part, pour bosser avec le minimum d’équipement et le maximum de dépaysement.

Créactif.

24 Jul 2014 à 3:39 15 commentaires

En ce moment, j’essaye d’être moins créatif-touche-à-tout et plus exécutif-touche-au-but.

Retrouver un rythme, donner l’exemple, récupérer de l’argent et en rendre.

C’est parfois grisant, souvent déprimant. Mais je dois le faire.

Je me demande très souvent ce que j’ai envie de faire. Me recentrer, pour enfin tout donner dans un domaine et ne plus distiller dans dix domaines ? Trouver un job normal et financer mes hobbies ? Partir sur un énorme projet ? Créer un jeu vidéo ? Déjà, terminer tous mes jobs avant de partir me ressourcer.

Je vous ai dit que je bosse sur NRJ12 ? La prochaine fois.

Demain, il fait beau et cela tombe parfaitement : j’organise à l’occasion des rencontres mondiales Instagram une petite Lense Party des Familles !

Au programme, balade, shoot, discussions, thèmes proposés et bonne humeur entre amateurs du réseau filtré.
Le rendez-vous se fait dans le Jardin des Tuileries :
- A partir de 12h30 pour pique niquer
- A partir de 14h30 pour partir en balade photo

Pour tous les détails, ça se passe par ici, sur Lense. A demain les Instagramers !