archives

Ça parle clairement de dota 2

Aujourd’hui est le dernier jour de l’ESWC 2013, la grosse compétition de jeux vidéo(s*) à laquelle je participe en tant qu’animateur / commentateur depuis 10 ans maintenant.

Une grosse passion pour l’Esport, qui ne cesse de grandir, tout en restant assez obscure pour beaucoup de monde. Regardez DotA 2, par exemple. Je vais commenter les finales cet après-midi à 15h00 et je sais déjà que le jargon employé pourrait gérer des heures de Kamoulox à tout ceux qui ne connaissent pas (bien) ce grand jeu, aussi fou que complexe.

L’approche ici consiste à se lâcher totalement et emmener le spectateur avec de l’extra verbal : ton, humour, rythme etc. sans essayer de tout expliquer ou défricher de manière systématique. La curiosité des gens est à mon sens plus aiguisée un enjeu et des émotions que par une approche 100% pédagogique.

Cet après-midi, si vous me regardez streamer DotA donc, vous ne comprendrez pas tout mais vous vous amuserez certainement (à ne pas tout comprendre).

Hop, le lien vers le stream de l’ESWC :

LIVE ESWC Main Stage (Français) by ESWC

…………………………

En parallèle et Vendredi dernier, je suis passé dans l’émission “C à vous“, pour justement parler jeux vidéo et Esport. Dans une émission très grand public et axé parents, on sait que l’on arrive immédiatement en terrain non conquis, entre ceux qui méprisent, ceux qui ont peur et ceux qui ne connaissent la chose.

Comme prévu, la question a surtout été de savoir si les jeux vidéo n’allait pas abrutir les enfants sans le meilleur des cas, les blesser mentalement dans le pire.

A une époque, je me serai emporté, livré moult contre-exemples et études, fustigé la la confusion entre crainte et ignorance. J’aurai trollé sec, en suivant consciencieusement le Guide d’Autodéfense du Jeu Vidéo que j’avais établi pour le Journal du Geek.

Mais aller au front de manière frontale n’est satisfaisant qu’individuellement. Le débat lui-même n’avance pas et chaque partie reste souvent sur ses positions, renforcées par celles d’en face. Du coup, j’ai décidé d’y aller doucement, de rester positif, dans le bon compromis, la métaphore douce.

Ca dure 2 minutes et c’est ici à partir de 4mn 40s :

…………………………

Je garde bien en tête que ce genre d’intervention reste rapide, que le message est passé de manière assez légère et très partielle, mais c’est déjà cela.

En attendant et dès 15h00 sur le stream ESWC, C’EST SMOKE GANK JUNGLE SUR LE CARRY POUR CLAIM LA T1 TOP, SPLIT PUSH ET GO ROSH’ !!1!

(* bisous Netsabes)

Ca, c’était hier :

(photo : James “Camel Taunt Cammy” Cao)

Aka le Street Club de Noël. 35 furieux du stick arcade en train de se mettre des patates et de s’envoyer des insultes sous la ceinture.

Début du championnat : 20h30. Fin de la remontée en deux manches gagnantes : 5h00 du mat’. Plus de 8 heures à respecter notre code : “On mange mal, on parle mal, on joue mal“. Et ajouter “on offre mal“, avec des cadeaux de Noël en mode Secret Santa + smartbox du troll.
Merci Gooks (en bas à gauche) pour le host de qualitay et la Makoto de la rage. Merci à tout le monde pour la dose de dose !

…………………………

Et je tape ce post en devant me lever, car cet aprèm, j’organise le FIBRE : le tournoi FIFA 13 + Brunch. Dans le même esprit : On va mal jouer, mal parler, mais on va pas mal manger.

Update : voici la tête des winners après les doubles doubles phases de poule !

…………………………

Oui, c’est un gros Dimanche de gaming et la semaine prochaine, c’est rebelote avec deux jours de LAN DotA 2 à se ganker dans les bois, rager sur les noobs et trash talker du russe.

La vie de no-life, la vraie

Un pote chez Valve (how swag is dat) m’a filé des codes d’accès pour les Betas fermées de DotA 2 et Counter Strike : Global Offensive.

Mauvaise nouvelle : j’en ai déjà donné à une partie de mes potes et l’autre s’en fout.

Bonne nouvelle : il m’en reste pour vous, chers lecteurs ! Genre, 3 de chaque.

Du coup, je fais tourner à si si la millefa. Du coup, concours dans les coms, zyva :

- Pour gagner un accès à la Beta DotA 2, il faudra me produire le jeu de mot le plus lol à base du terme “DotA” et/ou de son univers (nom des héros, des items, jargon)

Winner 1 : Kurita

Winner 2 : vicelow

Winner 3 : diese

- Pour gagner un accès à la Beta de CS : GO, il faudra me raconter votre meilleur/pire moment sur CS. #jteniqueqlqkqlqsh

Winner 1 : Joffrey

Winner 2 : WOLv

Winner 3 : Antoine (un collègue qui m’a forcé)

 

GL HF, mates !