archives

Ça parle clairement de vacances

Les films de vacances, c’est chouette, sauf quand il faut les monter pour le rendre digestes.

Heureusement dans la famille, nous avons ma soeur, pour ça. C’était notre voyage au Vietnam (j’en parle ici, elle en parle là), l’année dernière, c’était fort.

Et bonnes vacances de cette année !

Cham family

24 Jul 2013 à 9:59 15 commentaires

Lors de mon premier voyage au Vietnam, j’avais trouvé au détour d’une rue de Hoi An un petit marchand d’objets anciens. Parmi les statuettes, se trouvait un minuscule présentoir contenant des bijoux poussiéreux, entièrement oxydés.

Le vendeur m’a expliqué à l’époque que c’était des bijoux du peuple Cham, qu’il a braconné plus jeune, sur des sites et près des côtes. Avec le temps, ces bijoux en bronze étaient totalement oxydées et recouverts de mousse, leur donnant une couleur vert-azur rayonnante.

Une fois portés, ces derniers se nettoyaient et retrouvent leur couleur d’origine. En haut, mon bracelet après 4 années de port, en bas, ceux que ma soeur vient d’acquérir. Car nous avons retrouvé le vendeur.

Il n’avait pas bougé – et Il ne lui restait que quelques pièces… Du coup, nous les avons presque tous achetés, pour chaque membre de la famille. Ce sera notre souvenir de vacances, voire un signe de ralliement.

Ce moment là

20 Jul 2013 à 8:54 7 commentaires

En ce moment à Hoi An – Vietnam,

On passe de la saison sèche à celle des pluies.

Il fait 33° en moyenne

L’eau est à 30° en moyenne

Il peut pleuvoir très vite, très fort

Le Soleil se couche tôt

Le Soleil tape fort

Et parfois, on assiste à la croisée de tout cela au même moment : une nuit orageuse en plein jour, une eau aussi chaude que l’air, des vagues qui bercent des gouttes qui rafraichissent. On nage au milieu de ce Moment, submergé à tous les sens du terme.

Suite des images de ce trip improvisé du Nouvel An, avec ici des images de mon frère Truc-Anh et de moi.

Mon ciel plongé dans le gris,

j’ai craqué et acheté à prix d’or ce matin des billets pour le Cambodge et le Vietnam dès mardi prochain – et voici du coup

mon compte plongé dans le rouge.

Ahh

5 Aug 2012 à 5:18 9 commentaires

’twas cool. Thanks Mum.

Entrer, sortir

16 Mar 2012 à 15:56 82 commentaires

Ces deux-là, c’est pour égayer le post :

Ce sont aussi deux entrées fracassantes pour annoncer ma sortie : j’ai besoin de partir. Seul, au Soleil.

J’avais mon sac sur le dos la semaine dernière en commandant mon billet pour Bali sur LastMinute, et puis j’ai vu la météo : instable. Un peu risqué, à 800€ le billet d’avion.

Une semaine plus tard, j’ai toujours besoin de partir loin, vivre nu et seul pendant une semaine au soleil et revenir samedi prochain pour l’anniv’ d’un pote, où je me limiterai à doser du jeu de baston et passer de la musique jouissivement merdique.

Des idées de destinations ensoleillées, départ demain retour samedi 24 ? Pour vous remercier de vos suggesion, j’ai caché deux gifs de jolis boobs dans ce post.

Street Credibility

25 Jul 2011 à 7:40 20 commentaires

De haut en bas (cliquez sur l’image pour la HD) :
Fujifilm x100 et son Fujinon 35mm f/2.0
Leica M9 et le Voightländer 35mm f/1.4 SC
Konika Hexar AF et son Hexanon 35mm f/2.0

Quel bonheur pour le photographe que je suis de réunir la crème des appareils de “street photo” : compacts, silencieux, essentiels et très qualitatifs. Intéressant aussi de voir à quel point la formule “boitier à la Leica + 35mm” est restée de rigueur dans cette discipline de la Photo.

- Le X100, l’appareil photo chouchou du moment, est ainsi largement inspiré de ses aînés.
- Le M9 a déjà été disséqué et débattu maintes et maintes fois : Il reste la référence rétro(grade) ultime.
- L’Hexar est moins connu, mais considéré comme l’argentique ultime pour la street photo (plus ici).

Nous partons ce matin avec ma chérie vers les Etats-Unis, pour un reportage, puis road trip. J’étrennerai le X100 en test pour Lense, pendant qu’elle restera fidèle à son Hexar… Avec dans le coffre de la voiture, un D7000, un NEX 5 et une Go Pro HD, histoire de. On ne se refait pas.

Bonnes vacances et encore merci pour tous vos conseils et retours sur Seattle, Vancouver et les ranches du Montana. Nous devrions vous ramener quelques images…

Les maisons de grands parents me font toujours un peu peur car elles sont figées dans le temps. Ce sont des accumulations de souvenirs plus que des lieux de vie. Je ne me suis jamais vraiment senti à l’aise, chez les autres comme chez les miens.

Chez son grand-père pourtant, j’ai été frappé par une certaine dynamique. A l’image du propriétaire des lieux, cette maison se révèle encore turbulente et frappée de manière égale par plusieurs périodes, de l’après-guerre aux seventies, regorgeant de mini-pièces, d’objets et de recoins.

andernos-02

andernos-03

andernos-01

andernos-05

andernos-08

andernos-07

andernos-04

C’est d’autant plus étonnant que son grand-père n’habite plus ce lieu à l’année, le laissant vacant entre chaque visite de ses (petits) enfants durant les vacances. Pourtant loin d’être morte, cette maison fournit généreusement un plein de vie(s).

Ca suffit maintenant, avec les rumeurs de l’Internet et les langues de vipère du Twitter, la photo prise depuis ma fenêtre le prouve de manière définitive :

Il FAIT TRES BEAU A PARIS.

paris-plage-blog

Et les parisiens sont des gens heureux. Très heureux.

Voilà, affaire classée, alors maintenant arrêtez de vous moquer de nous (siouplai).